Chapitre 28 - Mourir, mort et réveil dans l'Au-Delà
                 L'immortalité de l'esprit
                 Préparation pour le départ de ce monde
                 Le passage à l'autre monde
                 Le "repos éternel"
                 Les retrouvailles dans l'Au-Delà
                 Le jugement de l'esprit par sa propre Conscience
                 La conscience spirituelle recouvrée

Chapitre 29 - Purification et ascension des esprits vers l'Au-Delà
                 Remords, repentir et auto-incrimination
                 La justice compensatrice
                 L'ascension des esprits vers le Royaume de Dieu

Chapitre 30 - Le développement de l'esprit à travers les Réincarnations
                 La loi de l'évolution
                 La "résurrection de la chair" - bien comprise
                 L'état différencié du développement des esprits
                 La connaissance de vies terrestres antérieures et de votre propre développement
                 L'amour, requête pour le développement spirituel
                 Diverses raisons pour les réincarnations
                 Le chemin vers la perfection
                 L'école universelle de la vie
                 Le pouvoir de conviction de la doctrine de la Réincarnation
                 Etapes de la Réincarnation d'un esprit

Chapitre 31 - Rédemption et Salut éternel
                 La correction de concepts erronés à propos de la Rédemption
                 Il faudra mériter le "Ciel"
                 La plus puissante force pour la Rédemption
                 Salut et Rédemption pour chaque esprit
                 Glorieux avenir des enfants de Dieu

VII. LE CHEMIN EVOLUTIF VERS LA PERFECTION

Chapitre 28 - Mourir, mort et réveil dans l'Au-Delà

L'immortalité de l'esprit           

1. C'est le temps où l'humanité s'éveille aux beautés de l'esprit, s'intéresse à l'éternel et se demande: A quoi ressemblera la vie qui nous attend après la mort?

2. Qui, aussi incrédule soit-il, ne s'est-il pas demandé s'il existe, en lui, quelque chose qui survivra à la matière? En vérité Je vous le dis, tous pressentent ce mystère et méditent, ne fut-ce que l'espace d'un moment, à propos de l'insondable.

3. Au sujet du mystère de la vie spirituelle qui semble tellement éloignée mais qui, en réalité, est là devant vos yeux, les uns s'interrogent, les autres se confondent, et d'autres encore la renient; certains parlent en s'imaginant tout savoir, quant aux autres, ils se taisent et attendent. Mais bien peu sont ceux qui vraiment savent quelque chose de l'au-delà.

4. Au Troisième Temps, J'ai quitté la tombe de l'oubli dans laquelle l'humanité m'a maintenu, afin de la ressusciter, parce que Je suis la vie. Personne ne peut mourir, et même celui qui s'ôte l'existence de sa propre main entendra que sa conscience lui réclamera son manque de foi. (52, 63)

5. Ma Doctrine n'est pas seulement destinée à vous donner force et tranquillité durant votre passage sur la Terre, elle vous enseignera aussi à quitter ce monde, à franchir les seuils de l'Au-Delà et à entrer dans la demeure éternelle.

6. Toutes les religions confortent l'esprit en son passage par ce monde, mais bien peu nombreuses sont celles qui le révèlent et le préparent au grand voyage vers l'Au-Delà. Et c'est pour cela que beaucoup considèrent la mort comme une limite, sans savoir que c'est à partir de là que se contemple l'horizon infini de la vraie vie. (261, 52-53)

7. La mort n'est qu'un symbole. La mort existe pour ceux qui ne possèdent pas encore la connaissance de la vérité; pour eux, la mort demeure un spectre derrière lequel se cache le mystère ou le néant. Je vous dis: Ouvrez les yeux et comprenez que vous non plus vous ne mourrez pas; vous vous séparez de la matière, mais cela ne signifie pas que vous mourrez; à l'instar de votre Maître, vous avez la vie éternelle. (213, 5)

Préparation pour le départ de ce monde           

8. Vous devez comprendre que vous, dotés d'esprit, signifiez, dans la Création, la plus aimée des œuvres du Père, parce que c'est en vous qu'Il déposa l'essence, les apanages et l'immortalité.

9. La mort comme vous la concevez, ou encore la fin de l'existence, cette mort n'existe pas pour l'esprit. La mort du corps ne peut pas signifier la mort ou la fin pour l'esprit. C'est précisément là qu'il s'éveille à une vie supérieure, tandis que son enveloppe terrestre les ferme au monde à tout jamais. C'est seulement un instant de transition sur la voie qui conduit à la perfection.

10. Si vous ne l'avez pas encore compris de cette manière, c'est parce que vous aimez encore beaucoup trop ce monde et que vous vous sentez intimement attachés à lui. Il vous coûte d'abandonner cet endroit parce que vous croyez être les propriétaires de ce que vous y possédez. Et il y en a encore qui gardent un vague pressentiment de ma justice divine et qui craignent d'entrer dans la vallée spirituelle.

11. L'humanité a trop aimé ce monde; trop, car son amour a été mal orienté. Combien y ont succombé pour cela! Et combien les esprits se sont-ils matérialisés pour cette même raison!

12. Seulement lorsque vous avez ressenti la mort se rapprocher à grands pas, quand vous avez été gravement malades, et que vous avez souffert, c'est à ce moment-là lorsque vous pensez être à un pas de l'Au-Delà, de cette justice que vous me redoutez, alors vous promettez et jurez au Père de l'aimer, de le servir et de lui obéir sur la Terre. (146, 46-49)

13. Les hommes ont aimé cette vie de telle manière que, lorsque s'approche l'heure de la laisser, ils se rebellent contre ma volonté en faisant la sourde oreille à l'appel que Je leur lance, ils méprisent la paix de mon Royaume et implorent le Père de les laisser plus longtemps sur la Terre pour continuer de posséder leur biens temporels.

14. Sensibilisez-vous afin de percevoir la vie spirituelle, et ne vous contentez pas de cette vie qui ne marque que le début de votre évolution, parce qu'au-delà de cette vie existent des créations supérieures.

15. Ne tentez pas de repousser la mort lorsque celle-ci, par ma volonté, s'approche de vous. Ne recherchez pas l'homme de science pour qu'il vous réalise le miracle de contrecarrer mes desseins en prolongeant votre existence, parce que tous deux pleurerez amèrement cette erreur. Préparez-vous en cette vie et vous n'aurez pas à craindre votre entrée dans l'Au-Delà. (52, 55-57)

16. Aimez jusqu'à un certain point les choses du monde, pendant que vous y vivez, afin que vous sachiez respecter ses lois; mais alimentez toujours le désir de parvenir à habiter les hautes demeures spirituelles, pour que, au moment où votre esprit se débarrassera de l'enveloppe, il ne se trouble pas ni ne se laisse tenter par ce qu'il aima sur cette planète; parce qu'alors il demeurera attaché et prisonnier de ce monde auquel il n'appartient déjà plus et dont il ne pourra plus jouir d'aucune manière. (284, 5)

17. Ayez pitié de vous-mêmes. Personne ne sait le moment où son esprit s'éloignera de la matière. Personne ne sait si ses yeux s'ouvriront à la lumière du lendemain. Tous vous appartenez au seul propriétaire de toute la Création et ne savez pas quand vous serez recueillis.

18. Pensez que ni la terre que vous foulez, ni les cheveux de votre tête ne vous appartiennent. Pensez que vous-mêmes ne vous appartenez pas et que vous n'avez aucunement besoin de posséder des propriétés de courte durée puisque " votre royaume n'est pas non plus de ce monde ".

19. Spiritualisez-vous et vous obtiendrez tout avec justice et mesure pendant que vous en aurez besoin et, un fois venu le moment de renoncer à cette vie, vous vous élèverez, pleins de lumière, pour prendre possession de ce qui vous correspond dans l'Au-Delà. (5, 95-97)

Le passage à l'autre monde           

20. A toute heure, ma voix vous appelle vers le bon chemin où existe la paix, mais votre ouie sourde n'a qu'un instant de sensibilité face à cette voix, et cet instant est le dernier de votre vie, lorsque l'agonie vous annonce la proximité de la mort du corps. C'est alors que vous souhaiteriez que votre vie corrige vos erreurs pour tranquilliser votre esprit face au jugement de votre conscience et pour pouvoir offrir quelque chose de digne et de méritoire au Seigneur. (64, 60)

21. Si vous recherchez l'immortalité de l'esprit, ne craignez pas l'arrivée de la mort qui met fin à la vie humaine, attendez-la en étant préparés. Elle dépend de ma volonté et, pour cela, est toujours opportune et juste, bien que les hommes très souvent croient le contraire.

22. Ce qui est grave n'est pas que l'homme meure, mais que son esprit, au moment de se débarrasser de la matière, manque de lumière et ne puisse contempler la vérité. Je ne souhaite pas la mort du pécheur, mais plutôt sa conversion mais, quand la mort se fait indispensable, que ce soit pour libérer un esprit ou pour arrêter la chute d'un homme dans l'abîme, ma justice divine coupe le fil de cette existence humaine. (102, 49-50)

23. Sachez que, dans le livre de votre destinée, sont marqués, le jour et l'heure où les portes de l'au-delà s'ouvriront pour faire place à votre esprit, d'où vous verrez toute votre œuvre sur la Terre, toute votre vie passée. Vous ne souhaiterez pas alors entendre des voix formuler des reproches ou des plaintes à votre encontre, ni voir ceux qui vous signalent en tant que responsables de leurs maux. (53, 49)

24. Ne vous arrêtez pas en pensant que vous n'arriverez jamais au bout de ce chemin qui vous paraît si long; poursuivez votre marche en avant, parce que l'esprit pleurera plus tard chaque instant que vous perdiez. Qui vous a dit que l'objectif se trouve en ce monde? Qui vous a enseigné que la mort est la fin et que vous pourrez atteindre mon Royaume en ce moment?

25. La mort ressemble à un bref sommeil, après lequel, les forces étant restaurées, l'esprit, sous la caresse de ma lumière, se réveillera et ce sera un nouveau jour qui commencera pour lui.

26. La mort est la clé qui vous ouvre les portes de la prison dans laquelle vous vous trouvez par le fait d'être attachés à votre corps matériel. La mort est, en même temps, la clé qui vous ouvre les portes de l'éternité.

27. Cette planète, convertie en vallée d'expiation à cause des imperfections humaines, a été une captivité et un bannissement pour l'esprit.

28. En vérité Je vous le dis, la vie sur la Terre est un échelon de plus sur l'échelle de la vie. Pourquoi ne le comprenez-vous pas ainsi, afin de profiter de toutes ses leçons? Ceci constitue la raison pour laquelle beaucoup sont obligés d'y revenir à maintes reprises: parce qu'ils ne comprirent ni ne tirèrent profit de leur vie antérieure. (167, 22-26)

29. Il faut que vous sachiez que l'esprit, avant de s'incarner, a bénéficié d'une grande préparation, puisqu'il va être soumis à une longue et parfois dure épreuve; et que, grâce à cette préparation, il ne se trouble pas en pénétrant dans cette vie terrestre; il ferme les yeux au passé pour les ouvrir à une nouvelle existence et, de cette manière, s'adapte depuis le premier instant au monde dans lequel il est arrivé.

30. Bien différente est la forme sous laquelle votre esprit se présente au seuil de la vie spirituelle, quand il quitte son corps et abandonne le monde. Comme une vraie préparation lui a fait défaut pour retourner à sa demeure, il se voit alors perturbé et confus, les sensations de la matière le dominent encore et il ne sait que faire ni où aller.

31. Cela est dû au fait qu'il ne comprit pas la nécessité de savoir comment fermer les yeux à ce monde au dernier instant, parce que seulement ainsi il pourra les ouvrir au monde spirituel qu'il avait laissé, dans lequel tout son passé l'attendait pour l'unir à sa nouvelle expérience et à additionner ses nouveaux mérites à toute la somme de ses mérites antérieurs.

32. Un épais voile brouille son esprit pendant qu'il recouvre la lumière; une influence tenace de tout ce qu'il quitta l'empêche de ressentir la vibration de sa conscience tandis que ses ombres s'évanouissent pour se réintégrer à sa véritable essence. Que de confusion, que de douleur!

33. Existera-t-il quelqu'un qui, après avoir écouté ou lu ce message, le rejette en le considérant comme une leçon inutile ou fausse? Je vous dis que seul celui qui arrive à se retrouver à un stade d'extrême matérialisme ou de fanatisme aveugle, pourrait rejeter cette lumière sans que son esprit ne s'en émeuve. (257, 20-22)

Le "repos éternel"           

34. Le repos spirituel, selon la compréhension et la conception de votre matière, n'existe pas. L'activité, la multiplication du bien, et le fait de ne gâcher aucun instant constituent le repos qui attend l'esprit. C'est à ce moment-là qu'il se repose, qu'il se soulage des remords et des peines, qu'il se réjouit en faisant le bien, et qu'il se repose en aimant son Créateur et ses frères.

35. En vérité Je vous le dis, si vous faisiez demeurer votre esprit inactif afin qu'il se repose, selon votre manière de concevoir le repos sur la Terre, les ténèbres de la désespérance et l'angoisse s'empareraient de lui, parce que la vie et la lumière de l'esprit, ainsi que son plus grand bonheur, sont le travail, la lutte et l'incessante activité.

36. L'esprit qui retourne de la Terre à la vallée spirituelle en portant en lui-même l'empreinte de la fatigue de la chair, et qui arrive en cherchant l'Au-Delà comme un lit dans lequel se reposer, dans lequel sombrer dans l'oubli pour effacer les traces de la lutte, celui-là devra se sentir le plus malchanceux des êtres et il ne trouvera ni paix ni bonheur, à moins qu'il se réveille de sa léthargie, qu'il sorte de son erreur et se lève à la vie spirituelle, qui est, comme Je vous l'ai déjà dit auparavant, l'amour, le travail, la lutte permanente sur le chemin qui conduit à la perfection. (317, 12-14)

Les retrouvailles dans l'Au-Delà           

37. Je souhaite que vous soyez des hommes de foi, que vous croyiez en la vie spirituelle; si vous avez vu vos frères partir pour l'Au-Delà, ne les sentez pas éloignés et ne pensez pas les avoir perdus pour toujours. Si vous voulez vous réunir avec eux, travaillez et méritez-le et, lorsque à votre tour vous arriverez dans l'Au-Delà, vous les retrouverez qui vous attendent, pour vous enseigner à vivre dans la Vallée Spirituelle. (9, 20)

38. Qui n'a pas éprouvé d'inquiétude face à la vie de l'Au-Delà? Lequel de ceux qui ont perdu un être cher aimé en ce monde, n'a pas éprouvé l'ardent désir de le revoir ou tout au moins de savoir où il se trouve? Vous saurez absolument tout; vous les reverrez.

39. Mais, gagnez vos mérites à présent, pour éviter que, lorsque vous quittiez cette Terre et que vous demandiez, dans la vallée spirituelle, où se trouvent ceux que vous espérez rencontrer, l'on ne vous réponde que vous ne pouvez les voir parce qu'ils sont situés à un niveau plus élevé. N'oubliez pas que Je vous ai dit auparavant que, dans la maison du Père, il existe beaucoup de mansions. (61, 31)

Le jugement de l'esprit par sa propre Conscience           

40. Quand l'esprit d'un quelconque grand pécheur se détache de cette vie matérielle pour entrer dans la vallée spirituelle, il s'étonne de constater que l'enfer, comme il l'imaginait, n'existe pas et que le feu, à propos duquel on lui parla dans le passé, n'est autre que l'essence de ses actions au moment de se retrouver devant l'inexorable juge qu'est sa conscience.

41. Ce jugement éternel, cette clarté qui se produit au milieu des ténèbres qui enveloppent ce pécheur, brûlent davantage que le feu le plus ardent que vous puissiez concevoir. Mais ce n'est pas une torture préparée d'avance comme un châtiment à l'égard de celui qui M'a offensé. Non! Cette torture provient de la connaissance des fautes commises, du regret d'avoir offensé Celui qui lui donna l'existence, d'avoir fait mauvais usage du temps et de ces biens qu'il reçut de son Seigneur.

42. Croyez-vous que Je doive punir celui qui, par ses péchés, M'a offensé, alors que Je sais que le péché offense bien plus celui qui le commet? Ne voyez-vous pas que le pécheur se cause du mal à lui-même et que Je ne vais pas augmenter le malheur qu'il s'est forgé avec son propre châtiment? Je le laisse se regarder lui-même, qu'il écoute la voix inexorable de sa conscience, qu'il s'interroge et se réponde, qu'il recouvre la mémoire spirituelle qu'au travers de la matière il avait perdue et qu'il se souvienne de son commencement, de son destin et de ses promesses. Et là, en ce jugement, il doit expérimenter l'effet du feu qui extermine son mal, qui le fonde à nouveau comme l'or dans le creuset, pour écarter de lui ce qui est nocif, superflu et tout ce qui n'est pas spirituel.

43. Lorsqu'un esprit s'arrête pour écouter la voix et le jugement de sa conscience, en vérité Je vous le dis, c'est à ce moment-là qu'il se trouve face à Ma présence.

44. Ce moment de quiétude, de sérénité et de clarté n'aboutit pas en même temps à tous les esprits; les uns pénètrent rapidement dans leur propre examen et, grâce à cela, s'évitent beaucoup d'amertumes, parce que lorsqu'ils se réveillent à la réalité et reconnaissent leurs erreurs, ils se préparent et prennent leurs dispositions pour réparer jusqu'à la dernière de leurs mauvaises actions.

45. D'autres, aveuglés par le vice, par quelque rancœur ou pour avoir mené une existence de péchés, tardent à sortir de leur aveuglement.

46. Les autres, encore plus insatisfaits, croyant avoir été enlevés de la Terre avant l'heure, alors que tout leur souriait, profèrent des imprécations et blasphèment, retardant ainsi le moment de pouvoir se libérer de leur confusion. De ces derniers, existe un grand nombre de cas que ma sagesse est la seule à connaître. (36, 47-51)

47. Vous devrez répondre de tout et, plus vos œuvres auront été mauvaises, plus énergiques seront les jugements que vous recevrez de vous-mêmes; parce que ce n'est pas Moi qui vous juge, c'est faux, mais bien plutôt votre propre esprit qui, dans son état de lucidité, se constitue en votre énorme accusateur et terrible juge. Je suis celui qui vous défend contre le trouble, Celui qui vous absout et vous sauve, parce que Je suis l'amour qui purifie et pardonne. (32, 65)

48. Pensez que très vite vous serez en esprit et que tout ce que vous semâtes sur cette Terre sera ce qu'il vous faudra récolter. Le passage de cette vie à l'autre n'est autre qu'un jugement sévère et strict pour l'esprit. Personne n'échappe à ce jugement, même celui qui se considère le plus digne des serviteurs.

49. Je veux que, depuis l'instant où vous pénétrez cette mansion infinie, vous cessiez d'éprouver les angoisses de la Terre et que vous commenciez à ressentir la douceur et le bonheur d'avoir franchi un pas de plus sur le chemin. (99, 49-50)

50. Le Jugement Dernier, comme l'a interprété l'Humanité, est une erreur; mon jugement ne sera pas celui d'une heure ou d'un jour; il y a un temps déjà qu'il pèse sur vous.

51. Mais en vérité Je vous le dis, les corps morts sont morts et s'en sont allés se confondre dans leur propre nature, parce que ce qui appartient à la terre retournera à la terre, de même que le spirituel recherchera sa demeure qui est mon sein.

52. Mais Je vous dis aussi qu'en votre jugement, vous-mêmes serez vos propres juges, parce que votre conscience, votre connaissance et votre intuition vous indiqueront jusqu'à quel point vous êtes dignes et quelle demeure spirituelle vous devrez habiter. Vous verrez clairement le chemin que vous devrez suivre parce que, en recevant la lumière de ma Divinité, vous reconnaîtrez vos actes et jugerez vos mérites.

53. Il existe, dans la vallée spirituelle, beaucoup d'êtres confus et troublés; lorsque vous y entrerez, portez-leur mon message et ma lumière.

54. Vous pouvez mettre en pratique cette forme de charité à partir de maintenant, par le biais de la prière, grâce à laquelle vous pouvez établir une communication avec eux. Votre voix résonnera dans les endroits qu'ils habitent et les fera se réveiller de leur profond sommeil. Il les fera pleurer et se purifier avec les larmes du repentir. En cet instant, ils auront reçu un rayon de lumière, parce qu'ils comprendront alors leurs vanités passées, leurs erreurs et leurs péchés.

55. Grande est la souffrance de l'esprit lorsque la conscience le réveille! Comme il s'humilie alors face au regard du Juge Suprême! Combien humbles sont les pétitions de pardon, les promesses, les bénédictions pour mon nom, qui jaillissent du plus intime de leur être!

56. C'est là que l'esprit reconnaît qu'il ne peut s'approcher de la perfection du Père et, dirigeant son regard vers la Terre où il ne sut mettre à profit le temps et les épreuves qui furent autant d'opportunités pour s'approcher de l'objectif, demande une opportunité de plus pour expier ses fautes et réaliser des missions non accomplies!

57. Qui, dès lors, rendit la justice? Ne fut-ce pas le même esprit qui fabriqua son jugement?

58. Mon Esprit est un miroir en lequel vous devez vous contempler et Il vous révélera état de pureté que vous conservez. (240, 41-46)

59. Lorsque votre esprit se débarrasse de l'apparence humaine et qu'il se recueille au plus profond de lui-même dans le sanctuaire de la vie spirituelle pour examiner son passé et sa moisson, bon nombre de ses actions qu'ici dans le monde, lui avaient semblé parfaites, dignes d'être présentées au Seigneur et méritoires d'une récompense, resteront très petites à l'instant de cette méditation. L'esprit réalisera que le sens de nombreuses actions qui lui parurent bonnes dans le monde, ne fut rien de plus que des traits de vanité, de faux amour, et de charité non ressentie par le cœur.

60. Qui croyez-vous a doté l'esprit de l'illumination d'un juge parfait pour se juger même? La conscience, qui en cette heure de justice vous paraîtra briller d'une clarté jamais vue auparavant, indiquera à chacun ce qu'il accomplît de bien, de juste, de réel et de vrai sur la Terre. Elle en fera tout autant pour le mal, le faux et l'impur qu'il sema sur son chemin.

61. Le sanctuaire dont je termine de vous entretenir est celui de la conscience. Ce temple que personne ne pourra profaner, ce temple que Dieu habite et d'où résonne sa voix et jaillit sa lumière.

62. Dans le monde, vous n'avez jamais su entrer dans ce sanctuaire intérieur, parce que votre personnalité humaine vous fournit toujours les moyens d'éviter la sage voix qui parle en chaque homme.

63. En se débarrassant de son enveloppe, Je vous dis que votre esprit enfin pourra arrêter devant le seuil de ce sanctuaire pour se disposer à y entrer et, devant cet autel de l'esprit, à s'agenouiller, à écouter même, à examiner ses actes face à cette lumière qu'est la conscience, et à entendre parler en son for intérieur la voix de Dieu, en tant que Père, Maître et Juge.

64. Aucun mortel ne peut imaginer toute la solennité de cet instant par lequel tous vous devrez passer afin de connaître ce que vous emmenez de bon, pour le conserver et ce que vous devez rejeter parce que vous ne pouvez le maintenir davantage dans l'esprit.

65. Quand l'esprit perçoit qu'il se trouve face à sa conscience et que celle-ci se manifeste avec la clarté de la vérité, cet être trop faible pour s'écouter lui-même, souhaiterait n'avoir jamais existé, parce que toute sa vie défile devant ses yeux en un instant, celle qu'il laissa derrière lui, celle qu'il eut et qui fut la sienne et de laquelle il est enfin venu pour rendre des comptes.

66. Disciples, humanité: Préparez-vous, depuis cette vie déjà, pour cet instant, afin que lorsque votre esprit se présente devant le seuil du temple de la conscience, vous n'alliez pas convertir ce temple en tribunal, parce que la douleur spirituelle sera tellement grande, qu'il n'y a de comparaison possible avec aucune douleur physique.

67. Je souhaite que vous méditiez tout ce que Je vous ai révélé par cet enseignement, pour que vous compreniez la manière dont votre jugement a lieu dans le spirituel. Ainsi ferez-vous disparaître de votre imagination ce tableau par lequel vous vous représentez un tribunal présidé par Dieu sous forme de vieillard, et qui fait passer à sa droite les bons enfants pour qu'ils jouissent du Ciel, tandis qu'il colloque les mauvais à sa gauche pour les condamner à un châtiment éternel.

68. Il est grand temps que la lumière parvienne au plus élevé de votre esprit et de votre entendement, pour que la vérité brille en chaque homme et qu'il se prépare pour entrer dignement dans la vie spirituelle. (334, 5-11 et 14-15)

La conscience spirituelle recouvrée           

69. Il n'existe rien dans ma Création comme la mort physique pour montrer à chaque esprit le degré d'élévation qu'il atteignit durant la vie, ni rien comme ma parole pour s'élever vers la perfection. Là, vous avez ainsi l'explication de la raison pour laquelle ma Loi et ma Doctrine insistent en tous temps à pénétrer les cœurs, et pourquoi la douleur et les vicissitudes s'en vont conseiller aux hommes de fuir les sentiers qui, au lieu d'élever l'esprit, les mènent à l'abîme.

70. Votre esprit se sentira tellement heureux dans l'Au-Delà si sa conscience lui dit que, sur la Terre, il sema la graine de l'amour! Tout le passé se fera présent devant vos yeux et chaque image de ce que furent vos œuvres vous procurera un plaisir infini.

71. Les préceptes de ma Loi, que votre mémoire n'a pas toujours su retenir, passeront également par votre esprit, pleins de clarté et de lumière. Gagnez des mérites qui vous permettent de pénétrer l'inconnu, les yeux ouverts à la vérité.

72. Il existe beaucoup de mystères que l'homme a essayé, en vain, de percer; ni l'intuition humaine ni la science n'ont réussi à fournir des réponses satisfaisantes aux nombreuses questions que se font les hommes. Il est vrai qu'il y a des connaissances qui sont réservées seulement à l'esprit, une fois que celui-ci est entré dans la vallée spirituelle. Ces surprises qui l'attendent, ces merveilles, ces révélations, feront partie de sa récompense. Certes, Je vous dis que si un esprit arrive au monde spirituel, un voile sur les yeux, il ne contemplera rien et continuera de voir seulement des mystères, là où tout devrait être clarté.

73. Cette Doctrine céleste que Je vous apporte vous révèle beaucoup de beautés et vous prépare afin que, lorsque vous vous pressentiez en esprit devant la justice de l'Eternel, vous sachiez vous affronter à la merveilleuse réalité qui vous entourera depuis cet instant-là. (85, 42 et 63-66)

74. Recevez ma lumière pour qu'elle illumine le chemin de votre existence et, qu'à l'heure de la mort vous vous libériez du trouble de la confusion. Et en cet instant, en franchissant les seuils de l'Au-Delà, sachez qui vous êtes, qui vous avez été et qui vous serez. (100, 60)

75. Tandis que vos corps descendront à la terre au sein de laquelle ils se mélangeront pour la féconder, parce qu'en effet même après leur mort, ils continueront d'être sève et vie; votre conscience qui prédomine votre être ne demeurera pas sur la Terre, mais qu'elle accompagnera l'esprit pour se montrer à lui comme un livre dont les profondes et sages leçons seront étudiées par l'esprit.

76. Là, vos yeux spirituels s'ouvriront à la vérité et, en un instant, vous saurez interpréter ce que vous n'avez pas réussi à comprendre en une vie entière; là vous saurez ce que signifie "être les enfants de Dieu et le frère de vos semblables"; là vous comprendrez la valeur de tout ce que vous avez possédé, vous expérimenterez le regret et le repentir en raison des erreurs commises et du temps perdu, et de vous naîtront les plus merveilleuses intentions de correction et de réparation.

77. A partir de maintenant vous vous dirigez tous vers le même but en conciliant et en harmonisant votre vie spirituelle; personne ne croit marcher sur un meilleur sentier que celui de son frère, ni ne pense habiter une échelle supérieure à celle des autres. Je vous dis que, à l'heure suprême de la mort, ce sera ma voix qui vous révélera la vérité concernant votre élévation.

78. C'est là, pendant ce bref instant d'illumination face à la conscience, que beaucoup recueillent leur prix récompense, mais aussi que beaucoup voient s'évanouir leur grandeur.

79. Souhaitez-vous vous sauver? Venez à Moi par le chemin de la fraternité; il est le seul et unique, il n'en existe pas d'autre, celui qui est écrit avec ma maxime qui vous dit: "Aimez-vous les uns les autres". (299, 40-42)


Chapitre 29 - Purification et ascension des esprits vers l'Au-Delà

Remords, repentir et auto-incrimination           

1. Je ne souhaite pas que votre esprit se tache ni qu'il trouve la mort à la vie véritable. C'est pour cela que Je vous touche de ma justice lorsque Je vous trouve abandonnés aux jouissances et aux plaisirs déments. Votre esprit doit arriver en Mon sein aussi propre qu'il en sortit.

2. Tous ceux qui laissent un corps dans les entrailles de la Terre et se détachent de ce monde, en état de confusion, en contemplant ma présence manifestée dans la lumière de l'infini qui illumine les consciences, se réveillent de leur profond sommeil au milieu de pleurs et de la désespérance du remords. Le Père souffre autant que peut souffrir son enfant pour se libérer de ses peines. (228, 7-8)

3. Remords et tortures qui proviennent du manque de connaissances, souffrance par manque de spiritualité pour jouir de cette vie, ceci et bien plus encore existe dans l'expiation des esprits qui arrivent tachés ou sans aucune préparation aux seuils de la vie spirituelle.

4. Voyez comme Je ne puis considérer le péché, les imperfections ou la perversité des hommes, comme une offense à l'adresse du Père, en sachant que les hommes ne se font de mal qu'à eux-mêmes. (36, 56)

5. Combien votre vie serait lumineuse et combien grande et avancée serait votre science si vous aimiez vos semblables et accomplissiez la volonté de votre Père, si vous sacrifiiez quelque chose de votre libre-arbitre et oeuvriez en accord avec ce que vous dicte la conscience. Votre science alors toucherait le surhumain en dépassant les limites du matériel, parce que jusqu'à présent elle ne s'est pas même approchée de ces limites.

6. Quelle est la surprise que ressent l'esprit du scientifique quand il abandonne ce monde et arrive pour se présenter à la vérité divine. Là, honteux, il incline son visage en implorant que son orgueil lui soit pardonné! Il croyait tout savoir, il croyait tout pouvoir, et niait qu'existât quelque chose qui dépassât sa connaissance ou de sa compréhension; mais en se trouvant face au Livre de la Vie, devant l'œuvre infinie du Créateur, il doit reconnaître sa petitesse et s'armer d'humilité devant la présence de Celui qui est la sagesse absolue. (283, 48-49)

7. N'ayez crainte d'arriver à la vallée spirituelle en pensant à tous les péchés que vous avez commis sur la Terre; si vous laissez que la douleur vous lave, que le repentir jaillisse du cœur, si vous luttez pour réparer vos fautes, vous arriverez dignes et propres devant ma présence et personne, ni même votre conscience, n'osera faire mention de vos imperfections passées.

8. Dans la mansion parfaite, il existe une place pour chaque esprit qui attend, dans le temps ou dans l'éternité, l'arrivée de son possesseur. Un par un vous arriverez à mon Royaume par l'échelle de l'amour, de la charité, de la foi et des mérites. (81, 60-61)

La justice compensatrice           

9. J'ai eu peu de disciples en ce monde et ceux qui ont été à l'image du Divin Maître se trouvaient en plus petit nombre encore. C'est dans la vallée spirituelle que J'ai beaucoup de disciples, parce que cet endroit connaît le plus grand progrès quant à l'étude de mes enseignements. C'est là que mes petits enfants, les assoiffés et les affamés d'amour, reçoivent de leur Maître ce que l'humanité leur refusa. C'est là que brillent, par leur vertu, ceux qui en raison de leur humilité furent ignorés sur la Terre. C'est là aussi que pleurent, tristes et repentis, ceux qui resplendirent d'une fausse lumière en ce monde.

10. C'est dans l'au-delà que Je vous reçois comme vous ne l'attendiez pas sur la Terre, lorsque vous vous rendiez en pleurant mais en me bénissant. Peu importe que tout au long de votre étape vous ayez eu un instant de désespérance, Moi je prendrai en considération que vous connûtes des jours d'intenses souffrances et que, dans ces moments, vous fîtes preuve de résignation et vous bénîtes Mon Nom. Vous aussi, dans votre petitesse, avez parcouru certains calvaires, même si ceux-ci ont été causés par votre désobéissance.

11. Et voilà que, pour quelques instants de fidélité et d'amour pour Dieu, vous obtenez des temps de vie et de grâce dans l'au-delà. C'est de cette manière que mon amour éternel répond à l'amour temporel de l'homme. (22, 27-29)

12. Toute bonne action aura sa récompense, celle qui ne sera pas reçue sur la Terre le sera dans l'Au-Delà. Mais combien d'entre vous souhaiteraient-ils jouir de cette gloire dans ce monde, sans savoir que celui qui ne travaille pas à sa vie spirituelle, se trouvera sans mérites lorsqu'il entrera en elle, et que son repentir sera énorme. (1, 21)

13. Celui qui s'en va rechercher les honneurs et les éloges du monde les aura; mais ils seront de courte durée et ne lui serviront en rien au jour de son entrée dans le monde spirituel; celui qui est à la recherche de l'argent aura, ici, sa rétribution, parce qu'ainsi fut son désir; mais, une fois venue l'heure de tout laisser ici, pour se présenter dans l'Au-Delà, il n'aura pas le moindre droit de réclamer une quelconque compensation pour son esprit, bien qu'il croie avoir beaucoup œuvré en faveur de la charité.

14. En revanche, celui qui a toujours renoncé aux flatteries et aux faveurs, celui qui a renoncé à toute récompense matérielle, occupé à semer le bien et se réjouissant de faire preuve de charité, celui-là ne pensera pas à des récompenses parce qu'il ne vivra pas pour sa propre satisfaction mais pour celle de ses semblables. Combien grande seront sa paix et sa félicité lorsqu'il sera dans le giron de son Seigneur! (253, 14)

15. En ce temps, Je viens pour vous offrir un enseignement limpide et parfait. Je vous dis donc qu'au terme de votre étape, seulement ce que vous aurez fait dans la vie avec un amour véritable vous sera pris en considération, parce que cela démontrera que vous connûtes la vérité!

16. Ce n'est pas parce que vous ignorez à l'instant même de faire une bonne œuvre la valeur qu'elle a, que vous penseriez que jamais vous ne saurez le bien que vous avez fait. Moi je vous dis qu'aucune de vos œuvres ne demeurera sans récompense.

17. Vous verrez lorsque vous serez au Royaume spirituel, comme souvent une petite action, en apparence de peu d'importance, fut à l'origine d'une chaîne de bienfaits, chaîne que d'autres s'en iront prolonger et qui comblera toujours de satisfaction celui qui la commença. (292, 23-24)

18. Je vous inspire pour que vous gagniez vos mérites, mais pas pour que vous meuve l'intérêt égoïste de votre salut mais pour que vous réalisiez vos actions en pensant à vos frères, en pensant aux générations à venir, qui éprouveront une très grande joie en trouvant le chemin préparé par les premiers. Alors votre bonheur sera infini, parce que l'allégresse et la paix de vos frères parviendront jusqu'à votre esprit.

19. Quelle différence avec ceux qui ne recherchent que leur propre salut et leur bonheur parce qu'eux, en arrivant à la place qu'ils se forgèrent par leurs actes, ne peuvent avoir un instant de paix ni de joie lorsqu'ils contemplent ceux qui restèrent en arrière, en supportant le lourd fardeau de leurs souffrances.

20. En vérité Je vous le dis, les véritables disciples de cette Doctrine seront justes et propres dans leurs actes, tout comme l'est leur conscience qui est ma propre lumière. (290, 76-77)

21. Si vous vous comportez avec humilité, votre capital spirituel augmentera dans la vie qui vous attend. Alors vous obtiendrez la paix qui vous donnera la plus belle sensation de votre existence. Et, en votre esprit, naîtra le désir ardent de servir le Père, en étant un fidèle gardien de tout ce que J'ai créé, en étant un soulagement pour celui qui souffre et paix pour celui qui n'a de tranquillité. (260, 29)

L'ascension des esprits vers le Royaume de Dieu           

22. Ceci est le Troisième Temps, durant lequel votre esprit, depuis la Terre, peut déjà commencer à rêver de demeures très élevées et de profondes connaissances, parce que celui qui s'en va de ce monde en gardant à l'esprit la connaissance de ce qu'il va rencontrer et le développement de ses dons spirituels, celui-là passera par de nombreux mondes sans s'y arrêter, jusqu'à arriver à celui qui, en fonction de ses mérites, lui correspondra d'habiter.

23. Il sera pleinement conscient de son état spirituel, saura accomplir sa mission partout où il se trouve, connaîtra le langage de l'amour, de l'harmonie et de la justice, et saura communiquer avec la pureté du langage spirituel qu'est la pensée. Il ne rencontrera pas d'écueils, de trouble, ou de pleurs, et commencera à vivre le suprême bonheur de s'approcher des mansions qui lui appartiennent, parce que celles-ci lui correspondent en tant qu'héritage éternel. (294, 55)

24. Il y a, sur l'échelle divine, un nombre infini d'êtres, dont la perfection spirituelle leur permet d'occuper différents échelons selon le degré d'évolution qu'ils ont atteint. Votre esprit fut créé avec des attributs adéquats pour évoluer sur cette échelle de perfection et atteindre un certain niveau en accord avec les desseins élevés du Créateur.

25. Vous ne connaissez pas le destin de ces esprits, mais Moi je vous affirme qu'il est parfait, à l'instar de tout ce que J'ai créé.

26. Vous ne comprenez pas encore les dons que le Père vous a donnés, mais n'ayez crainte parce que vous vous en rendrez compte plus tard, et les verrez se manifester dans leur plénitude.

27. Le nombre infini d'esprits qui, comme le vôtre, habitent des demeures différentes, sont unis entre eux par une force supérieure qui est celle de l'amour. Ils furent créés pour la lutte, pour leur élévation, et non pour rester immobiles. Ceux qui ont accompli mes principes ont réussi à être grands dans l'amour divin.

28. Néanmoins Je vous rappelle que, même en ayant atteint grandeur, pouvoir et sagesse, votre esprit n'arrivera pas à être tout-puissant, puisque ses attributs se sont pas infinis, comme ils le sont en Dieu. Cependant, ils vous suffiront pour vous emmener au sommet de votre perfection par le droit chemin que l'amour de votre Créateur vous traça depuis le premier instant. (32, 34-37)

29. Votre esprit devra parcourir sept étapes spirituelles pour atteindre sa perfection. Aujourd'hui que vous vivez sur la Terre, vous ignorez sur quel échelon de échelle vous vous trouvez.

30. Connaissant la réponse à cette question de votre esprit, Je ne dois pas vous la révéler pour l'instant.

31. Chaque échelle, chaque échelon, chaque demeure offre à l'esprit une plus grande lumière et un plaisir plus parfait, mais la paix suprême, le parfait bonheur de l'esprit est bien au-delà de toutes les demeures éphémères des esprits.

32. Souvent vous croirez pressentir le parfait bonheur dans le giron de Dieu, sans vous rendre compte que ce bonheur n'est à peine que la promesse du monde immédiat dans lequel vous devrez passer après cette vie. (296, 49-50)

33. Nombreux sont ceux qui rêvent de mourir, en espérant que ce moment soit aussi celui de leur arrivée devant Moi pour m'adorer éternellement dans le Ciel, sans savoir que le chemin est infiniment plus long que ce qu'ils ont pu croire. Pour gravir un échelon de l'échelle qui vous mènera à Moi, il est indispensable d'avoir su vivre la vie humaine. L'ignorance est la responsable de ce que beaucoup confondent l'essence de mes leçons. (164, 30)

34. Les éléments de destruction se sont déchaînés à cause de l'homme. La guerre a planté sa semence dans tous les cœurs. L'humanité a ressenti tant de douleur! Combien de désolation, de misère, d'orphelins et de deuil a-t-elle laissé sur son chemin! Croyez-vous que soit mort l'esprit de ceux qui sont tombés à la guerre ou qui ont cessé d'exister cette partie de vie, éternité qui habite en l'homme?

35. Non, mon peuple! L'esprit survit à la guerre et à la mort! Cette partie de mon même Esprit s'est relevée des champs de douleur et recherche, en mon chemin, un nouvel horizon pour continuer de vivre, de se développer et d'évoluer. (262, 26-27)

36. Je vous ai donné la Terre afin que tous la possédiez d'égale manière, pour que vous viviez en paix et que vous la considériez comme un foyer temporel, dans lequel vous développeriez vos dons, et pour que vous prépariez votre esprit afin qu'il s'élève à sa nouvelle demeure.

37. Je vous ai déclaré: "La maison du Seigneur compte de très nombreuses demeures"; vous autres les connaîtrez à mesure que vous irez en vous élevant. Chacune au niveau ascendant vous rapprochera de Moi et vous les atteindrez en fonction de vos actes, parce que tout est sujet à une justice et un ordre divins.

38. Personne ne pourra empêcher votre pas d'une échelle à l'autre et, au bout de chacune d'elles il y aura réjouissance et fête en votre esprit, et aussi en le Mien.

39. Je vous prépare ainsi pour que vous sachiez que le chemin que vous devez parcourir est long et que vous ne vous satisfassiez pas de vos premières actions, en croyant qu'elles vous ouvriront la porte de ces demeures.

40. Je vous dis aussi que, pour un esprit, il est merveilleux et satisfaisant d'arriver au bout d'une étape et de s'arrêter pour regarder en arrière le chemin parcouru, avec ses grandes luttes, ses jours d'amertume et ses heures de paix, après avoir vaincu les innombrables obstacles.

41. Et, finalement, le triomphe, la compensation et la justice resplendissant autour de vous, et l'Esprit de votre Père présent, glorieux, bénissant son enfant, le faisant se reposer en son giron, tandis qu'il est préparé pour son échelle suivante et ainsi de suite, passant de l'une à l'autre jusqu'à parvenir au plus grand achèvement à la fin, pour demeurer éternellement en Moi. (315, 34-36)

42. L'étincelle qui fait ressembler l'homme à son Créateur se rapprochera de la flamme infinie d'où elle jaillit, et cette lueur sera un être lumineux, conscient, vibrant d'amour, plein de savoir et de force. Cet être va jouir de l'état de perfection, dans lequel n'existe pas la moindre douleur ou la plus petite misère, où règne le bonheur parfait et véritable.

43. Si ceci n'était pas le destin de votre esprit, en vérité Je vous le dis, jamais Je ne vous aurais fait connaître ma Doctrine au travers de tant de leçons, parce que la Loi du Premier Temps vous aurait suffi pour que vous viviez en paix sur la Terre.

44. Mais si vous méditez que Moi je vins habiter avec les hommes pour leur promettre un monde infiniment meilleur au-delà de cette vie, et si en plus vous vous rappelez que Je fis la promesse de revenir en un autre temps pour continuer de vous parler et pour vous expliquer tout ce que vous n'auriez pas compris, vous finirez par comprendre que le destin spirituel des hommes est de loin beaucoup plus élevé que tout ce que vous pouvez supposer, et que le bonheur promis est infiniment plus grand que tout ce que vous pouvez pressentir ou imaginer. (277, 48-49)


Chapitre 30 - Le développement de l'esprit à travers les Réincarnations

La loi de l'évolution           

1. Je vous dis qu'il est impérieux que l'humanité sache que son esprit est venu à maintes reprises sur la Terre et qu'il n'a pas encore su s'élever sur le chemin de ma Loi pour atteindre le sommet de la montagne. (77, 55)

2. Pourquoi, si l'humanité a vu le développement de la science et la découverte de ce qu'elle n'avait pu croire auparavant, se résiste-t-elle à l'évolution naturelle de l'esprit? Pourquoi s'obstine-t-elle dans ce chemin qui le laisse immobile et léthargique? Parce qu'elle n'a pas voulu se pencher vers la vie éternelle. (118, 77)

3. Comprenez que, si la Création a apparemment été conclue, tout cependant évolue, tout se transforme et se perfectionne. Votre esprit pourrait-il échapper à cette Loi divine? Non, mes enfants! Personne ne pourra prononcer le dernier mot à propos du spirituel, de la science ou de la vie, parce ces œuvres sont les Miennes et qu'elles n'ont pas de fin.

4. Combien d'hommes, par le savoir qu'ils ont acquis, croient posséder la grandeur spirituelle et ne représentent, pour Moi, pas davantage que des enfants qui n'avancent pas sur leur chemin d'évolution; parce qu'ils doivent prendre en considération que ce n'est pas seulement par le biais du développement de leur intelligence qu'ils peuvent parvenir à l'élévation de leur esprit, mais qu'elle doit passer par le développement de l'ensemble de leur être. Et il y a, en l'homme, de nombreux dons qu'il est indispensable de développer pour réussir à atteindre la plénitude.

5. C'est pour cela que J'instituai, comme une de mes lois d'amour et de justice, la réincarnation de l'esprit, afin de lui concéder un plus vaste chemin, qui lui offre toutes les possibilités nécessaires pour obtenir son perfectionnement.

6. Chaque existence est une courte leçon, parce que s'il en était autrement, l'homme n'aurait qu'une faible opportunité de contenir en elle l'accomplissement de toute ma Loi; mais il est nécessaire que vous connaissiez le sens de cette vie pour en retirer son essence et pour atteindre l'harmonie qui est la base de la perfection humaine, afin que vous puissiez accéder à un plan supérieur jusqu'à parvenir à la vie spirituelle, où Je vous réserve tant de leçons qu'il me faut vous enseigner et tant de révélations que Je dois encore vous faire. (156, 28-29)

7. Pourquoi, alors que tout croît, se transforme, se perfectionne et se développe sans cesse, seul votre esprit doit-il stagner au travers des siècles?

8. Puisque vous avez découvert et appris beaucoup au travers de la science, vous n'ignorez pas l'évolution incessante qui existe pour tous les êtres de la création. Je souhaite que vous compreniez que vous ne devez pas abandonner votre esprit dans ce retard et cette stagnation où vous l'avez plongé il y a si longtemps, et que vous devez lutter pour parvenir à l'harmonie avec tout ce qui vous entoure, afin que pour les hommes arrive un jour où la Nature, au lieu de cacher ses secrets, les leur révèle, et au lieu que les éléments leur soient hostiles, ils en arrivent à être leurs serviteurs, leurs collaborateurs, leurs frères. (305, 6 et 8)

La "résurrection de la chair" - bien comprise           

9. À présent, le monde saura la vérité au sujet de la résurrection de la chair, qui est la réincarnation de l'esprit.

10. Réincarner: retourner au monde matériel pour renaître en tant qu'homme; faire surgir l'esprit dans un corps humain afin de poursuivre une mission. Celle-ci est la vérité à propos de la résurrection de la chair, dont vous ont parlé vos ancêtres en vous faisant part d'interprétations tant tortueuses qu'absurdes.

11. La réincarnation est un don que Dieu a concédé à votre esprit pour qu'il ne se limite jamais à la petitesse de la matière, à son existence éphémère sur la Terre et à ses faiblesses naturelles; mais que, provenant d'une nature supérieure, l'esprit puisse utiliser toutes les matières nécessaires pour l'accomplissement des ses grandes missions dans le monde.

12. Par ce don, l'esprit démontre son immense supériorité sur la chair, la mort et tout ce qui est terrestre, en vainquant la mort, en survivant à un corps, puis à un autre, et à tous ceux qui lui soient confiés; vainqueur du temps, des écueils et des tentations. (290, 53-56)

13. Comment avez-vous pu croire que les corps des morts ressuscitent le jour du jugement et qu'ils s'unissent à leurs esprits pour entrer dans le Royaume de Dieu? Comment pouvez-vous interpréter de cette manière ce qui vous fut enseigné en d'autres temps?

14. La chair est de ce monde et en lui restera, tandis que l'esprit s'élève libre et retourne à la vie d'où il surgit. "Ce qui est né de la chair, est chair; ce qui est né de mon Esprit, est esprit". La résurrection de la chair est la réincarnation de l'esprit et, si les uns croient qu'il s'agit d'une théorie humaine et les autres, vous croyez qu'il s'agit d'une nouvelle révélation, en vérité Je vous le dis, cette révélation, Je commençai à la faire connaître au monde depuis l'aube de l'humanité. Vous pouvez le vérifier dans le texte des Ecritures, qui sont un témoignage de mes Œuvres.

15. Cependant, durant cette époque, cette révélation a atteint votre esprit davantage évolué et, sous peu, elle sera considérée à juste titre comme une des lois les plus justes et amoureuses du Créateur. Défaites-vous de la croyance que vous aviez à propos du "Jour du Jugement", qui n'est pas un jour en tant que tel, comme vous le concevez, parce qu'il s'agit d'un temps. Quant à la fin du monde, il ne s'agit pas de la fin de la planète sur laquelle vous vivez mais celle de la vie égoïste que vous avez créée. (76, 41-43)

16. La révélation de la réincarnation de l'esprit a éclairci le mystère de la " résurrection de la chair ". Aujourd'hui vous réalisez que la finalité de cette loi d'amour et de justice est celle dont l'esprit se perfectionne, de laquelle il ne se perdra jamais, parce qu'il trouvera toujours une porte ouverte comme une chance de salut que lui offre le Père.

17. Par le biais de cette loi, mon jugement en chaque esprit est parfait et inexorable.

18. Je suis le seul qui sache vous juger, parce que chaque destin est incompréhensible pour les hommes. De ce fait, personne n'est découvert ni délaissé devant les autres.

19. Et, après s'être égarés dans les péchés, après tant de luttes et de vicissitudes, après avoir tant marché, les esprits arriveront devant Moi, pleins de sagesse en raison de l'expérience, purifiés par la douleur, élevés par les mérites, fatigués de leur long pèlerinage, mais simples et joyeux comme des enfants. (1, 61-64)

L'état différencié du développement des esprits           

20. Il y a longtemps que votre esprit a jailli de Moi, néanmoins, pas tous n'ont progressé d'égale manière sur le chemin spirituel.

21. Tous les destins sont différents, même s'ils vous conduisent au même but. Des épreuves différentes sont réservées aux uns et aux autres. Une créature parcourt un chemin, une autre connaît une étape distincte. Vous n'avez pas tous surgi à l'existence au même instant, de même que vous ne retournerez pas non plus au même instant. Les uns marchent devant, les autres suivent, mais l'objectif vous attend tous. Personne ne sait qui est proche, ni celui qui est plus éloigné, parce que vous êtes encore petits pour avoir cette connaissance; vous êtes humains et votre vanité vous perdrait. (10, 77-78)

22. À toutes les époques, même les plus lointaines de l'histoire de l'humanité, vous avez eu des exemples d'hommes à l'esprit élevé. Comment pourriez-vous expliquer que, depuis les premiers temps, il y eut des hommes d'esprit évolué, s'ils n'étaient pas passés auparavant par des réincarnations successives qui les aidèrent à s'élever?

23. Il faut souligner que l'esprit ne naît pas en même temps que l'enveloppe; et que l'aube de l'humanité ne coïncide pas avec celle de l'esprit. En vérité Je vous le dis, il n'existe pas un seul esprit qui soit venu au monde sans avoir existé auparavant dans l'au-delà. Qui parmi vous peut mesurer ou connaître le temps qu'il a vécu en d'autres demeures avant de venir habiter la Terre? (156, 31-32)

La connaissance de vies terrestres antérieures et de votre propre développement           

24. Pendant que l'esprit se trouve fondu à la matière, il ne distingue ni ne peut savoir les mérites qu'il a gagnés en ses vies antérieures; cependant il sait déjà que sa vie est l'éternité, un développement continu pour essayer d'atteindre le sommet. Mais, aujourd'hui vous ne savez pas la hauteur que vous avez atteinte. (190, 57)

25. Votre intelligence ne reçoit pas les impressions ou les souvenirs du passé de votre esprit, parce que la matière est comme un voile épais qui ne parvient pas à pénétrer la vie de l'esprit. Quel cerveau pourrait-il recevoir les images et les impressions que l'esprit a recueillies sur le parcours de son passé? Quelle intelligence pourrait-elle ordonner, avec des idées humaines, ce qui lui est incompréhensible?

26. C'est en raison de tout cela que Je ne vous ai pas autorisé, jusqu'à présent, à savoir qui vous êtes spirituellement ni quel a été votre passé. (274, 54-55)

27. Toutes mes œuvres sont écrites par Moi dans un livre qui s'intitule: "Vie"; le nombre de ses pages est incalculable; le caractère infini de sa sagesse, à l'exception de Dieu qui en est son auteur, ne pourra être atteinte par personne; mais là, en chacune de ses pages, le Père a limité chacune de ses œuvres pour la mettre à la portée de votre entendement, en un résumé.

28. Vous aussi êtes en train d'écrire le livre de votre vie, en lequel toutes vos actions resteront écrites, de même que chacun de vos pas tout au long du chemin de l'évolution. Ce livre demeurera écrit en votre conscience et sera la lumière du savoir et l'expérience par laquelle vous illuminerez demain le chemin de vos plus jeunes frères.

29. Vous ne pouvez encore présenter votre livre à personne, parce que vous n'en connaissez même pas le contenu; mais, rapidement la lumière se fera en votre être et vous pourrez alors montrer à vos frères les pages qui traitent de votre développement, de votre restitution et de vos expériences. Vous serez alors un livre ouvert devant l'humanité.

30. Bienheureux ceux qui s'emparent de leur mission! Ils sentiront qu'ils gravissent l'échelle que Jacob vit en ses rêves, cette échelle qui est le chemin spirituel qui conduit les êtres jusqu'à la présence du Créateur. (253, 6-8)

L'amour, requête pour le développement spirituel           

31. De même que votre corps a besoin d'air, de soleil, d'eau et de pain pour vivre, l'esprit, lui aussi, a besoin de l'atmosphère, de la lumière et du propre aliment de son être. Lorsqu'il se voit privé de la liberté de s'élever en quête de ce qui l'alimente, il faiblit, se flétrit, s'engourdit, comme si l'on obligeait un enfant à toujours garder le lit et être enfermé dans sa chambre. Ses membres se paralyseraient, il pâlirait, ses sens s'affaibliraient et ses facultés s'atrophieraient.

32. Voyez comme l'esprit, lui aussi, peut être un paralytique! Ah si Je vous disais que le monde regorge de paralytiques, d'aveugles, de sourds et de malades de l'esprit! L'esprit qui vit enfermé et sans liberté pour se développer est un être qui ne croît, ni en sagesse, ni en force, ni en vertu. (258, 62-63)

33. En vérité Je vous le dis, l'amour est ce qui peut vous élever, parce qu'en lui existent de la sagesse, du sentiment et de l'élévation. L'amour est un compendium de tous les attributs de la Divinité et c'est Dieu qui a allumé cette flamme en chaque créature spirituelle.

34. Combien de leçons vous ai-Je données pour que vous appreniez à aimer! Combien d'opportunités, de vies et de réincarnations la miséricorde divine vous a-t-elle fournies! La leçon s'est répétée toutes les fois qu'il a été nécessaire jusqu'à ce qu'elle ait été apprise. Une fois le but atteint, il n'y a aucune raison qu'elle soit répétée parce qu'elle ne pourra pas non plus s'oublier.

35. Si vous appreniez rapidement mes leçons, vous n'auriez pas à souffrir ni à pleurer vos erreurs. Un être qui, sur la Terre, tire profit des leçons qu'il y a reçues, pourra retourner au monde, mais toujours sera plus avancé et dans de meilleures conditions. Entre une vie et une autre il existera toujours une trêve, nécessaire pour méditer et se reposer avant d'entreprendre la nouvelle tâche. (263, 43-45)

Diverses raisons pour les réincarnations           

36. En vérité Je vous le dis, l'homme, en aucune époque de la vie humaine, n'a manqué de la connaissance de ma loi, parce qu'à l'étincelle divine, qui est sa conscience, il ne lui a jamais manqué d'éclat en son esprit, d'intuition dans son intelligence, ou de pressentiment dans son cœur.

37. Cependant, votre esprit s'en est retourné vers l'au-delà avec un bandeau d'obscurité. Et Moi je vous dis que celui qui ne profite pas de la leçon que renferme la vie en ce monde, en cette vallée épreuves, celui-là doit y retourner pour achever sa restitution et, par-dessus tout, pour apprendre. (184, 39)

38. Dans d'autres mondes, les esprits jouissent également de libre-arbitre et pèchent ou devient, ou persévèrent dans le bien et, ainsi, parviennent à s'élever, à l'instar de ce que vous faites sur la Terre; mais quand arrive l'instant, ceux qui sont destinés à venir en ce monde y descendent, les uns pour accomplir une noble mission et les autres pour expier leur restitution.

39. Mais, selon qu'ils veuillent considérer cette Terre, celle-ci se présentera comme un paradis pour quelques-uns ou comme un enfer pour les autres. C'est pour cela que, lorsqu'ils comprennent la miséricorde de leur Père, ils contemplent alors seulement une vie merveilleuse parsemée de bénédictions et d'enseignements pour l'esprit, un chemin qui les rapproche de la Terre Promise.

40. Les uns s'en vont de ce monde en désirant y revenir, les autres s'en vont dans la crainte de devoir revenir. Votre être n'est pas encore parvenu à comprendre l'harmonie dans laquelle vous devez vivre avec le Seigneur. (156, 33-34)

41. Que personne ne se rebelle à l'idée de devoir retourner à cette planète en un autre corps, et ne pensez pas que la réincarnation constitue un châtiment pour l'esprit. Tous les esprits destinés à devoir habiter la Terre ont dû passer par la loi de la réincarnation, pour pouvoir atteindre leur évolution et mener à bien la mission que Je leur ai confiée.

42. Ce ne sont pas seulement les esprits de peu d'élévation qui doivent se réincarner; les esprits élevés, eux aussi, reviennent à maintes reprises jusqu'à la conclusion de leur œuvre.

43. Elie est le plus grand prophète qui soit venu sur la Terre et, en dépit des grandes œuvres qu'il accomplit et des grandes preuves qu'il livra, dut revenir à ce monde en un autre temps, sous une forme différente et sous un autre nom.

44. Cette loi d'amour et de justice fut longtemps ignorée de l'humanité, parce que si elle avait été connue auparavant, elle aurait pu tomber en confusion. Néanmoins, le Père vous fit quelques révélations et vous donna certains signes qui furent la lumière de ce temps, de l'éclaircissement de tous les mystères. (122, 25-28)

Le chemin vers la perfection           

45. Le chemin par lequel vous parviendrez à la plénitude de la lumière est long. Aucun être n'a de plus long chemin que celui de l'esprit, où le Père, le Divin Sculpteur qui polit et modèle votre esprit, lui donne la forme parfaite. (292, 26)

46. En vérité Je vous le dis, pour arriver à la complète limpidité, votre esprit devra encore beaucoup se purifier en ce monde et dans la vallée spirituelle.

47. Vous aurez à revenir sur cette planète toutes les fois qu'il sera nécessaire. Et plus vous gaspillez les chances que votre Père vous concède, plus vous retarderez votre entrée définitive dans la vraie vie et vous prolongerez davantage votre séjour dans la vallée des larmes.

48. Tout esprit doit démontrer, en chaque existence terrestre, le progrès et les fruits de son évolution, en avançant à chaque fois d'un pas ferme.

49. Gardez à l'esprit que le seul bien qui aboutit à son propre bienfait, est celui qui se fait par amour véritable et charité envers les autres, en plus d'être désintéressé. (159, 29-32)

50. Il y a, en l'homme, deux forces en présence qui sont toujours en lutte: sa nature humaine, qui est éphémère, et sa nature spirituelle, qui est éternelle.

51. Cet être éternel sait pertinemment qu'il devra s'écouler une longue période pour qu'il parvienne à atteindre son perfectionnement spirituel; il pressent qu'il aura de nombreuses existences et qu'il traversera beaucoup d'épreuves en elles, avant de connaître le vrai bonheur. L'esprit pressent qu'après les larmes, la douleur et après être passé plusieurs fois par la mort corporelle, il atteindra le sommet que son ardent désir de perfection a toujours recherché.

52. En revanche la matière, l'être fragile et petit, pleure, se rebelle et, parfois, refuse de suivre les appels de l'esprit, et ce n'est que lorsque celui-ci aura évolué, sera fort et expérimenté dans sa lutte avec la chair et tout ce qui l'entoure, qu'il réussira à dominer la matière et à se manifester par son entremise.

53. Le pèlerinage de l'esprit est long, son chemin l'est aussi, ses existences sont nombreuses et très variées, et ses épreuves sont diverses en chaque instant, mais tant qu'il les accomplit, il s'élève, se purifie et se perfectionne.

54. Lors de son passage par la vie il va laissant une empreinte de lumière, c'est pour cela que souvent les gémissements de sa chair ne sont pas importants pour l'esprit élevé, parce qu'il sait qu'ils sont passagers et qu'il ne peut s'arrêter en chemin pour des détails qui lui paraissent insignifiants.

55. Il fixe momentanément son attention sur les faiblesses de sa chair, mais sait qu'il ne peut aimer trop quelque chose qui vit peu et qui, soudain, disparaît dans les entrailles de la Terre. (18, 24 et 27-28)

L'école universelle de la vie           

56. Depuis l'aube de l'humanité, la réincarnation de l'esprit existe comme une loi d'amour et de justice et l'une des formes dont le Père a démontré son infinie clémence. La réincarnation n'appartient pas seulement à ce temps, elle est de tous les temps; mais n'allez pas non plus penser que ce mystère ne vous a été révélé que maintenant. Depuis les premiers temps exista, en l'homme, l'intuition à propos de la réincarnation de l'esprit.

57. Mais cette humanité, à la recherche de sciences matérielles et des richesses du monde, se laissa dominer par les passions de la chair, ces fibres par lesquelles se perçoit le spirituel s'endurcissant, et devint sourde et aveugle à tout se qui se réfère à l'esprit. (105, 52)

58. Avant votre création, vous étiez en Moi; par la suite, en tant que créature spirituelle, depuis un lieu où tout vibre en parfaite harmonie, et où se trouvent l'essence de la vie et la source de la vraie lumière, je vins pour vous alimenter.

59. La douleur ne fut pas créée par le Père. Aux temps dont Je vous parle, vous n'aviez aucun motif de gémir, vous ne deviez rien regretter vous ressentiez la gloire en vous-mêmes, parce que dans votre vie parfaite, vous étiez le symbole de cette existence.

60. Mais, lorsque vous laissâtes cette demeure, Je fournis un vêtement pour l'esprit et vous vous mîtes à descendre toujours plus. Ensuite, peu à peu votre esprit évolua jusqu'à en arriver au niveau où vous vous retrouvez à présent, où brille la lumière du Père. (115, 4-5)

61. La finalité de tout esprit est de se fondre en la Divinité, après sa purification et son perfectionnement. C'est pour cela que J'inonde votre chemin de lumière et que Je donne la force à votre esprit afin que vous gravissiez, un par un, les échelons. La demeure spirituelle que vous habiterez dans l'au-delà sera déterminée par le niveau d'élévation que vous possédez au moment de quitter cette terre, puisque l'univers fut créé comme une école de perfection pour l'esprit. (195, 38)

62. Si Je vous avais déjà tout donné en cette vie, vous ne désireriez déjà plus gravir un échelon de plus mais, ce que vous n'avez pas atteint dans une existence, vous le recherchez dans l'autre, et ce que vous n'obtenez pas en celle-là, une autre plus élevée vous le promet, et ainsi successivement jusqu'à l'infini, sur le chemin sans fin des esprits.

63. Quand vous écoutez ma parole, il vous paraît impossible que votre esprit puisse être capable d'atteindre une telle perfection. Moi je vous dis aujourd'hui vous doutez du destin élevé de l'esprit, parce que vous ne voyez seulement que ce que vous parvenez à voir avec vos yeux matériels, petitesse, ignorance et méchanceté. Mais cela est dû au fait que l'esprit en d'aucuns est malade, en d'autres, il est paralytique, il y en a qui sont aveugles et d'autres qui sont morts spirituellement. Et devant autant de misère spirituelle, vous devez douter du destin que l'éternité vous réserve.

64. Et c'est de cette manière que vous vivez en ce temps d'amour au monde et de matérialisme; mais la lumière de ma vérité est déjà arrivée à vous en dissipant les ténèbres de la nuit d'un temps qui est déjà passé et en annonçant avec son aurore, l'arrivée d'une ère en laquelle l'esprit recevra l'illumination de mon enseignement. (116, 17-18)

65. Bon nombre d'entre vous ne recevront déjà plus de nouvelle opportunité de venir sur la Terre, pour y réparer vos fautes. Vous ne possèderez plus cet instrument que vous portez aujourd'hui, votre corps, sur lequel vous vous appuyez. Il est impérieux que vous compreniez que venir au monde est un privilège pour l'esprit et que ce n'est jamais un châtiment; par conséquent, vous devez profiter de cette grâce.

66. Après cette vie, vous irez à d'autres mondes pour y recevoir de nouvelles leçons et, là, vous rencontrerez de nouvelles opportunités pour continuer votre escalade et vous perfectionner. Si vous avez accompli vos devoirs en tant qu'hommes, vous laisserez ce monde avec la satisfaction de la mission accomplie, en emmenant la tranquillité en votre esprit. (221, 54-55)

67. Ma voix est en train d'appeler les grandes multitudes parce que de nombreux esprits en arrivent à la fin de leur pèlerinage sur la Terre.

68. Cet abattement, cette lassitude, cette tristesse qu'ils éprouvent dans leur cœur, sont la preuve qu'ils aspirent déjà à une demeure plus élevée, à un monde meilleur.

69. Mais il est indispensable que l'ultime étape qu'ils parcourent dans le monde, ils la vivent en obéissant aux préceptes de leur conscience, afin que l'empreinte de leurs derniers pas sur la Terre soit une empreinte de bénédiction pour les générations futures qui viendront accomplir leurs diverses missions dans le monde. (276, 4)

70. Ce monde n'est pas éternel, et il n'est d'ailleurs pas nécessaire qu'il le soit. Quand cette demeure aura perdu sa raison d'exister, qu'elle a aujourd'hui, alors elle disparaîtra.

71. Lorsque votre esprit n'aura déjà plus besoin des leçons que prodigue cette vie, parce que d'autres plus élevées l'attendent en un autre monde, alors, éclairé de la lumière acquise dans cette lutte, il dira: Je comprends à présent, si clairement, que toutes les vicissitudes de cette vie ne furent seulement que des expériences et des leçons dont Moi j'avais besoin pour mieux comprendre. Que ce séjour me paraissait long lorsque les souffrances m'épuisaient; en revanche, à présent que tout est passé, il me paraît tellement court et fugace face à l'éternité. (230, 47)

72. Réjouissez-vous, humanité, et pensez que vous êtes des oiseaux migrateurs en ce monde plein de larmes, de pauvretés et de souffrances. Réjouissez-vous parce que ce n'est pas votre demeure pour l'éternité. Des mondes meilleurs vous attendent!

73. Ainsi, quand vous vous retirerez de cette Terre, vous le ferez sans amertume et c'est ici que resteront les cris de douleur, les travaux, les larmes. Vous direz adieu à ce monde et vous vous élèverez vers ceux qui vous attendent dans les hauteurs. De là-bas, vous verrez la Terre comme un point dans l'espace, dont vous vous souviendrez avec amour. (230, 51)

Le pouvoir de conviction de la doctrine de la Réincarnation           

74. La lumière du Spiritualisme est en train de révéler au monde la vérité, la justice, la raison et l'amour qui existent dans le don spirituel de la réincarnation; néanmoins, au début, le monde devra combattre avec acharnement cette révélation lui donnant un aspect de doctrine étrange et fausse, pour faire se méfier les hommes de bonne foi.

75. Inutiles et vains seront les efforts que les religions déploient pour conserver leurs fidèles dans la routine d'anciennes croyances et de méthodes hors du temps, parce que personne ne pourra arrêter la lumière divine qui pénètre au fond des entendements, en réveillant l'esprit à une Ere de révélations, de divines confidences, d'éclaircissements de doutes et de mystères, de libération spirituelle.

76. Personne ne pourra non plus arrêter le torrent que constituera l'humanité lorsqu'elle se lèvera à la recherche de sa liberté de pensée, d'esprit et de foi. (290, 57-59)

Etapes de la Réincarnation d'un esprit           

77. Je lance un appel à tous les pèlerins pour qu'ils entendent ma voix qui les invite à l'élévation et à posséder la vie éternelle.

78. En ce jour que le Verbe Divin se fait entendre, profitez de sa parole et illuminez-vous en parce que dans le savoir il y a la lumière et votre salut.

79. Si ma loi vous enseigne la morale, la droiture et l'ordre dans tous les actes de votre vie, pourquoi recherchez-vous des chemins contraires et, ainsi, vous vous façonnez la douleur, et lorsque vous partez dans l'au-delà en laissant votre corps sur la Terre, vous pleurez parce que vous avez trop aimé cette enveloppe?

80. En percevant que la matière ne vous appartient déjà plus et que vous devez suivre la voie pour arriver jusqu'à Moi, Je vous ai demandé: Mon enfant, quel présent m'offrez-vous? Avez-vous vécu sur la Terre en obéissant à mes commandements?

81. Quant à vous, honteux et la tête basse parce que vous n'apportez pas un présent d'amour pour Celui qui vous aime tant et vous a concédé tellement, vous avez construit des chaînes qui embrument votre esprit. Et celui-ci, ayant perdu la grâce, apparaît sans lumière, pleure et se lamente. Il entend seulement la voix du Père qui l'appelle, mais comme il n'a pas évolué et ne se sent pas digne d'aller vers Lui, il s'arrête et attend.

82. Les temps passent et l'esprit entend à nouveau la voix et, au beau milieu de sa peine, demande qui s'adresse à lui. Et cette voix de lui dire: Réveillez-vous, ne savez-vous pas d'où vous êtes venu, ni le lieu où vous vous rendez? - Alors il élève les yeux, voit une immense lumière, face à la splendeur de laquelle il se voit mesquin. Il reconnaît qu'il existait déjà avant d'être envoyé vers la Terre, qu'il était déjà aimé par le Père qui est Celui dont provenait la voix et que, à présent qu'il le voit dans un moment pénible, il souffre pour lui, sait qu'il a été envoyé à diverses demeures pour parcourir le chemin de lutte et gagner, par ses mérites, sa récompense.

83. Et l'enfant d'interroger: Si, avant d'être envoyé sur la Terre, j'ai été votre créature bien aimée, pourquoi ne suis-je pas resté dans la vertu et pourquoi ai-je dû descendre, souffrir et travailler pour revenir à Toi?

84. La voix lui a répondu: Tous les esprits ont été soumis à la loi d'évolution et, en ce chemin, mon Esprit de Père toujours les protège, et se complait dans les bonnes actions de l'enfant. Certes, Je vous ai envoyé sur Terre pour que vous la transformiez en mansion de lutte, de perfectionnement spirituel, et non en une vallée de guerre et de douleur.

85. Je vous ai demandé que vous vous multipliiez, que vous ne soyez pas stériles, et quand vous retournez à la vallée spirituelle, vous n'apportez aucune récolte, vous pleurez seulement et venez sans la grâce de laquelle Moi je vous ai revêtu; c'est pour cela que Je vous envoie une fois de plus en vous disant: Lavez-vous, recherchez ce que vous avez perdu et travaillez à votre élévation.

86. L'esprit retourne sur la Terre, cherche un petit corps humain tendre pour s'y reposer et entamer un nouveau séjour; il trouve le petit enfant qui lui est indiqué et l'utilise pour restituer ses fautes à ma loi. L'esprit vient sur la Terre en toute connaissance de cause, il sait qu'il est le souffle du Père et connaît la mission qu'Il lui a impartie.

87. Dans les premières années, il est innocent, conserve sa pureté et demeure en contact avec la vie spirituelle. Par la suite, il commence à connaître le péché, lorgne de près l'orgueil, la colère et la rébellion des hommes face aux lois justes du Père et, la chair, réticente de nature, commence à se contaminer du mal. Sombré dans la tentation, il oublie la mission qu'il amena sur la Terre et se lève en commettant des actes contraires à la loi. Esprit et matière consomment les fruits défendus, et lorsqu'ils ont sombré dans l'abîme, la dernière heure vient les surprendre.

88. L'esprit se retrouve à nouveau dans l'espace, fatigué et fléchi sous le poids de ses fautes. Alors il se souvient de la voix qui s'adressa à lui en un autre temps et qui l'appelle encore. Après avoir beaucoup pleuré, se sentant perdu sans savoir de Qui il s'agit, il se rappelle qu'il s'est déjà trouvé en ce même endroit.

89. Et le Père, qui l'a créé avec tellement d'amour, apparaît sur son chemin en lui demandant: Qui êtes-vous, d'où venez-vous, et où allez-vous?

90. En cette voix, l'enfant reconnaît la parole de Celui qui lui a donné l'être, l'intelligence et les dons, le Père qui pardonne toujours, le purifie, l'écarte des ténèbres et le mène à la lumière. Il frissonne parce qu'il sait qu'il est devant le Juge et lui parle en ces termes: "Père, ma désobéissance et mes dettes envers Toi sont très grandes et je ne peux aspirer à vivre dans ta maison parce que je n'ai aucun mérite. Maintenant que je suis retourné à la vallée spirituelle, je me rends compte que je n'ai accumulé que des fautes, qu'il me faut à présent restituer".

91. Mais le Père affectueux lui montre une fois de plus le chemin, et l'esprit s'incarne à nouveau pour faire partie de l'humanité.

92. C'est alors que l'esprit déjà expérimenté, avec davantage de force, fait fléchir l'enveloppe pour la soumettre et obéir aux commandements divins. La lutte s'entable, il combat les péchés qui déstabilisent l'homme et souhaite tirer profit de l'opportunité qui lui a été concédée pour son salut. Il lutte du début à la fin et, lorsque les cheveux blancs brillent sur son crâne et son corps, auparavant robuste et fort, il s'en va fléchissant sous le poids des années et perdant ses énergies. L'esprit se sent fort, plus développé et davantage expérimenté. Que le péché lui paraît énorme et répugnant! Il s'en éloigne et arrive à son terme; il attend seulement le moment auquel le Père l'appelle, parce qu'il en est arrivé à la conclusion que la loi divine est juste et que la volonté de Dieu est parfaite. Que vive ce Père pour donner la vie et le salut à ses enfants!

93. Et lorsqu'arriva le dernier jour, il palpa la mort en sa chair et ne ressentit aucune douleur, s'éloigna tacitement et respectueusement en se contemplant en esprit, et comme s'il avait face à lui un miroir, s'admira merveilleux et resplendissant de lumière. Alors, la voix s'adressa à lui en ces termes: "Mon enfant, où allez-vous?" Quant à lui, qui savait Qui lui parlait, il s'approcha du Père, laissa Sa lumière envahir tout son être et s'exprima de la manière suivante: "Ô Créateur, ô Amour Universel, je viens à vous pour me reposer et vous offrir l'accomplissement de ma mission!

94. Le compte était soldé et l'esprit était sain, propre et sans chaînes de péchés; et il put voir devant lui la récompense qui l'attendait.

95. Il ressentit ensuite qu'il se fondait dans la lumière de ce Père, que son bonheur était immense et contempla une mansion de paix, une terre sainte et un silence profond, et il demeura en se reposant dans le giron d'Abraham. (33, 14-16)


Chapitre 31 - Rédemption et Salut éternel

La correction de concepts erronés à propos de la Rédemption           

1. Nombreux ont été les hommes qui ont accepté que toutes les larmes de ce monde aient été causées par un péché des premiers habitants et, dans leur maladresse à analyser la parabole, en sont arrivés à affirmer que le Christ vint pour laver toute tache de son sang. Si telle affirmation avait été vraie, pourquoi, bien que ce sacrifice fût déjà consommé, les hommes continuent-ils de pécher et aussi de souffrir?

2. Jésus vint sur la Terre pour enseigner aux hommes le chemin de la perfection, chemin qu'Il montra par sa vie, ses actions et ses paroles. (150, 43-44)

3. Tous, vous atteindrez l'objectif grâce à l'accomplissement de votre mission, C'est pour cela que Je suis venu vous livrer mes enseignements qui sont inépuisables, afin que vous vous éleviez par l'échelle de votre évolution. Ce n'est pas mon sang qui vous sauve, mais ma lumière en votre esprit qui vous sauvera. (8, 39)

4. On me donnera une nouvelle croix au Troisième Temps: Celle-ci ne sera pas visible aux yeux des mortels mais, depuis sa hauteur J'enverrai mon message d'amour à l'humanité, et mon sang, qui est l'essence de ma parole, sera converti en lumière pour l'esprit.

5. Ceux qui me jugèrent en son temps, repentis aujourd'hui, illuminent, avec leur esprit, le cœur de l'humanité, pour réparer leurs fautes.

6. Afin que ma doctrine triomphe de la méchanceté des hommes, il faudra qu'elle soit auparavant fouettée et raillée, comme le fut le Christ sur la croix. Il est impérieux que, de chaque blessure, resplendisse ma lumière pour illuminer les ténèbres de ce monde en manque d'amour. Il est indispensable que mon sang invisible retombe sur l'humanité pour lui montrer à nouveau le chemin de sa rédemption. (49, 17-19)

7. Une fois de plus Je vous déclare qu'en Moi toute humanité sera sauvée. Ce sang répandu au Calvaire est la vie pour tout esprit, mais il ne s'agit pas du sang en lui-même, puisqu'il a coulé sur la poussière de la terre, mais de l'amour divin qui y est représenté. Lorsque Je vous parle de mon sang, vous savez donc maintenant de quoi il s'agit et de sa signification.

8. Beaucoup d'hommes ont versé leur sang au service de leur Seigneur et par amour à leurs frères; mais il n'a pas représenté l'amour divin, mais seul le spirituel, l'humain.

9. Le sang de Jésus représente, bel et bien, l'amour divin parce qu'il n'y a aucune tache en lui. Le Maître ne commit jamais de péché et Il vous donna jusqu'à la dernière goutte de son sang pour vous faire comprendre que Dieu est Tout pour ses créatures, qu'Il se dévoue complètement à elles, sans réserves, parce qu'Il les aime infiniment.

10. La poussière de la terre but ce liquide qui fut la vie dans le corps du Maître, c'est pour que vous compreniez que ma Doctrine devrait féconder la vie des hommes avec le divin arrosage de son amour, de sa sagesse et de sa justice.

11. Le monde, incrédule et sceptique quant aux paroles et aux exemples du Maître, combat mon enseignement affirmant que Jésus répandit son sang pour sauver l'humanité du péché et que, en dépit de cela, le monde ne s'est pas sauvé, qu'il commet chaque jour davantage de péchés bien qu'il soit plus évolué.

12. Où est-il donc le pouvoir de ce sang de rédemption? C'est ce que se demandent les hommes, tandis que ceux qui devraient enseigner les véritables concepts de ma Doctrine sont incapables de satisfaire aux questions des affamés de lumière et des assoiffés de connaître la vérité.

13. En ce temps, Je vous dis que les questions de ceux qui ne savent pas ont davantage de fond et sont plus sensées que les réponses et les explications qu'en donnent ceux qui prétendent connaître la vérité.

14. Mais Je suis venu à nouveau pour vous parler et voici mes paroles à l'adresse de ceux qui pensent que ce sang réussit à racheter les pécheurs devant la justice divine et tous ceux qui étaient perdus et condamnés au supplice.

15. Laissez-Moi vous dire que si le Père, Celui qui sait tout, avait cru que l'humanité n'allait pas tirer profit ni comprendre tout l'enseignement que Jésus lui offrit, au travers de ses paroles et de ses actions, certes Il ne l'aurait jamais envoyé, parce que le Créateur n'a jamais rien fait qui soit inutile, rien qui ne fût destiné à porter ses fruits. Mais Il l'envoya pour naître, grandir, souffrir et mourir parmi les hommes parce qu'Il savait que cette vie rayonnante et féconde du Maître marquerait à tout jamais, par ses œuvres, un chemin ineffaçable, indélébile, pour que tous ses enfants trouvent la voie qui les conduise au véritable amour et qui, en respectant sa Doctrine, les guide vers la mansion où les attendait leur Créateur.

16. Il savait, par ailleurs, que ce sang qui parlait de pureté et d'amour infini, en se répandant jusqu'à la dernier goutte, enseignerait à l'humanité à accomplir, avec foi en son Créateur, la mission qui l'élèverait jusqu'à la Terre Promise où, au moment de présenter son accomplissement, elle puisse me dire: "Seigneur, tout est consommé".

17. Maintenant Je peux vous dire que ce ne fut pas l'heure à laquelle se répandit mon sang sur la croix qui indiquera l'heure de la rédemption humaine. Mon sang resta ici dans le monde, présent, en vie, frais, marquant, de l'empreinte ensanglantée de ma passion, la voie de votre restitution qui vous emmènera à conquérir la demeure que votre Père vous a promise.

18. Je vous ai dit: Je suis la source de la vie, venez vous laver de vos taches pour pouvoir marcher libres et saufs vers votre Père et Créateur.

19. Ma source est d'amour, inépuisable et infinie. C'est de cela que vous parle mon sang versé en ce temps-là; il scella ma parole, il couronna ma Doctrine. (158, 23-33)

20. A l'heure actuelle, à plusieurs siècles des événements, Je vous dis que, en dépit d'avoir répandu mon sang pour toute l'humanité, seul ont réussi à obtenir leur salut ceux qui ont emprunté le chemin que Jésus vint vous montrer, tandis que tous ceux qui se sont obstinés dans l'ignorance, dans leur fanatisme, dans leurs erreurs ou dans le péché, ne sont pas encore à l'abri.

21. Je vous ai dit que si mille fois Je me faisais homme et que si Je mourais mille fois sur la croix, jusqu'à ce que l'humanité ne se lève pour me suivre, jamais elle n'aura atteint son salut. Ce n'est pas ma croix qui doit vous sauver, mais la vôtre; Moi, J'ai porté la mienne sur les épaules et J'y ai expiré en tant qu'homme, et depuis cet instant Je me trouvai dans le giron du Père Vous devez m'imiter en mansuétude et en amour, en portant sur les épaules votre croix, avec une sincère humilité, jusqu'à aboutir à la fin de votre mission afin que vous aussi arriviez à être près de votre Père.

22. Tout un chacun souhaite trouver le bonheur, et mieux encore s'il dure le plus longtemps possible, parce que Je viens vous montrer un chemin qui conduit au bonheur suprême et éternel. Néanmoins, Je ne fais que vous montrer le chemin, ensuite Je vous laisse choisir celui qui davantage vous plaît.

23. Je vous interroge: Si vous désirez tant le bonheur, pourquoi ne le semez-vous pas pour le récolter ensuite? Bien peu nombreux sont ceux qui se sont sentis poussés à se livrer à l'humanité! (169, 37-38)

24. Vous avez une idée erronée de la signification de la vie sur la terre, de ce que sont l'esprit et la vallée spirituelle.

25. La majorité des croyants s'imaginent qu'en vivant dans une certaine droiture ou qu'en se repentant, à l'ultime instant de la vie, des fautes qu'ils ont commises, ils s'assurent la gloire pour leur esprit.

26. Ce faux concept qui aveugle l'homme ne lui permet pas de persévérer durant toute sa vie dans l'accomplissement de la loi, et entraîne que son esprit, lorsque celui-ci abandonne ce monde et arrive à la mansion spirituelle, se retrouve dans un endroit où il ne contemple pas les merveilles qu'il s'était imaginées, ni ne ressent pas le suprême bonheur auquel il croyait avoir droit.

27. Savez-vous ce qui arrive à ces êtres qui se sentaient assurés de parvenir au ciel et qui, à sa place, ne rencontrèrent que la confusion? En ne continuant plus d'habiter la Terre, parce qu'il leur manqua le point d'appui de leur enveloppe matérielle, et en ne pouvant pas s'élever vers ces hauteurs où se trouvent les mansions de la lumière spirituelle, ils créèrent pour eux-mêmes, sans s'en rendre compte, un monde qui n'est ni humain, ni profondément spirituel.

28. C'est alors que les esprits s'interrogent: Est-ce cela la gloire? Est-ce cela la demeure destinée par Dieu aux esprits, après avoir tant marché sur la Terre?

29. Non! Répondent d'autres; ceci ne peut être le sein du Seigneur, où seuls peuvent exister la lumière, l'amour et la pureté!

30. Lentement, par l'entremise de la méditation et de la douleur, l'esprit en arrive à la compréhension. Il comprend la divine justice et, illuminé par la lumière de sa conscience, juge ses actions passées et considère qu'elles furent petites et imparfaites, qu'elles n'étaient pas dignes de mériter ce qu'il avait cru.

31. Alors, avec cette préparation, apparaît l'humilité et naît le désir de retourner sur les chemins qu'il laissa pour effacer les taches, réparer les erreurs et gagner de vrais mérites devant son Père.

32. Il est impérieux d'éclaircir ces mystères à l'humanité, afin qu'elle comprenne que la vie en la matière est une chance pour l'homme de gagner des mérites pour son esprit, mérites qui l'élèveront jusqu'au point de mériter d'habiter une demeure de spiritualité supérieure où, à nouveau, il devra se gagner de nouveaux mérites pour ne pas stagner et poursuivre son escalade d'échelon en échelon, parce que "dans la maison du Père, il y a beaucoup de demeures".

33. Vous gagnerez ces mérites au travers de l'amour, comme vous l'a enseigné la loi éternelle du Père. Et ainsi, d'échelon en échelon sur l'échelle de perfection, votre esprit s'en ira connaître le chemin qui conduit à la gloire, la véritable gloire, celle qui est la perfection de l'esprit. (184, 40-45)

34. En vérité Je vous le dis, si J'étais venu en ce temps en tant qu'homme, vos yeux auraient dû voir mes blessures fraîches et encore ensanglantées, parce que le péché des hommes n'a pas cessé et qu'ils n'ont pas voulu se racheter en souvenir de ce sang que J'ai versé sur le Calvaire et qui constitua une preuve de mon amour pour l'humanité. Mais Je suis venu en esprit pour vous éviter l'affront de voir l'œuvre de ceux qui me jugèrent et me condamnèrent sur la Terre.

35. Tout est pardonné. Cependant, il existe en chaque esprit quelque chose de ce que Je répandis pour tous, sur la croix; ne croyez pas que ce souffle et ce sang se diluèrent ou se perdirent, ils représentaient la vie spirituelle que Je répandais en cet instant sur tous les hommes; mais, avec ce sang qui scella ma parole et qui confirma tout ce que Je dis et fis sur la Terre, les hommes se lèveront à la recherche de la régénération de leur esprit.

36. Ma parole, mes œuvres et mon sang ne furent ni ne seront vains. Si parfois il peut vous paraître que mon nom et ma parole ont été presque oubliés, vous les verrez ressurgir soudainement, pleins de vigueur, de vie et de pureté, à l'instar d'une semence qui, bien qu'elle soit continuellement combattue, ne meurt jamais. (321, 64-66)

37. Le sang de Jésus, converti en lumière de rédemption, pénétra et continue de pénétrer tous les esprits, en tant que salut. Mon Esprit offre éternellement le salut et la lumière. Je fais continuellement pénétrer les rayons de ma lumière là où existent les ténèbres; à chaque instant, mon Esprit Divin se répand, non pas sous forme de sang humain, mais en essence sur tous mes enfants. (319, 36)

Il faudra mériter le "Ciel"           

38. Les hommes, entraînés par la force de leurs passions, ont tellement sombré dans leurs péchés qu'ils avaient perdu tout espoir de salut, mais chacun sera sauvé; parce que l'esprit, lorsqu'il sera convaincu que les tourments humains ne cesseront tant qu'il n'écoutera pas la voix de la conscience, cet esprit se lèvera en respectant ma loi jusqu'à arriver au bout de son destin, qui n'est pas sur la Terre mais dans l'éternité.

39. Ceux qui croient que l'existence est absurde et qui pensent que la lutte et la douleur sont inutiles, ignorent que la vie est le maître qui modèle et que la douleur est le ciseau qui perfectionne. Ne pensez pas que J'ai créé la douleur pour vous l'offrir dans un calice. Ne pensez pas que ce soit Moi qui vous ai fait tomber. L'homme a désobéi de son propre gré et c'est la raison pour laquelle il doit aussi se relever par son propre effort. Ne vous imaginez pas non plus que la douleur soit la seule qui vous perfectionnera. Non! En mettant l'amour en pratique, vous parviendrez aussi à Moi, parce que Je suis amour! (31, 54-55)

40. Priez davantage avec l'esprit qu'avec la matière, parce que, pour se sauver, il ne suffit pas d'un instant de prière ou d'un jour d'amour, mais bien d'une vie de persévérance, de patience, d'actions élevées et d'obéissance à mes commandements. Pour ce faire, Je vous ai doté de grands pouvoirs et de sens.

41. Mon œuvre est comme une arche de salut qui invite tous à y entrer. Celui qui observe mes lois ne périra point. Si vous vous guidez par ma parole, vous serez sauvés. (123, 30-31)

42. Pensez que seul ce qui est parfait arrive à Moi; par conséquent, votre esprit n'entrera seulement en mon Royaume que lorsqu'il aura atteint la perfection. Vous avez jailli de Moi sans expérience, mais vous devrez revenir parés de l'habit de vos mérites et de vos vertus. (63, 22)

43. En vérité Je vous le dis, les esprits des justes qui habitent auprès de Dieu se forgèrent, par leurs propres actions, le droit d'occuper ce lieu, mais non parce que Je le leur ai offert. Je leur enseignai seulement le chemin et, au bout de celui-ci, leur y montrai une récompense.

44. Bénis soient ceux qui me disent: "Seigneur, vous êtes le chemin, la lumière qui l'éclaire et la force pour le pèlerin. Vous êtes la voix qui indique la direction et nous ranime durant le séjour et vous êtes aussi la récompense pour celui qui arrive au bout". Oui, mes enfants, Je suis la vie et la résurrection des morts. (63, 74-75)

45. Aujourd'hui le Père ne demandera pas: Qui peut-il et qui est disposé à sauver, de son sang, le genre humain? Et Jésus ne répondra pas: Seigneur, Je suis l'Agneau disposé à tracer de mon sang et de mon amour le chemin de la restitution de l'humanité.

46. Je n'enverrai pas non plus mon Verbe pour qu'Il s'incarne en ce temps, cette Ere est déjà dépassée pour vous et Il laissa son enseignement et son élévation en votre esprit. A présent, J'ai initié une nouvelle étape de progrès et d'avances spirituels où vous-mêmes gagnerez vos mérites. (80, 8-9)

47. Je vous veux tous heureux, en paix et habitant dans la lumière, afin que vous en arriviez à tout posséder, non seulement par mon amour, mais aussi par vos mérites, parce que dès lors votre satisfaction et votre bonheur seront parfaits. (245, 34)

48. Je vins pour vous montrer la beauté d'une vie supérieure à la vie humaine, pour vous inspirer les actions élevées, pour vous enseigner la parole qui prodigue l'amour, et pour vous annoncer le bonheur inconnu, celui-là même qui attend l'esprit qui a su escalader la montagne du sacrifice, de la foi et de l'amour.

49. Vous devez reconnaître tout ceci dans mon Enseignement, pour qu'enfin vous compreniez que ce sont vos actions qui rapprocheront votre esprit du véritable bonheur. (287, 48-49)

50. Si, pour vous rendre d'un continent à l'autre de la Terre, il vous faut aller par monts et par vaux, traverser les mers, les villages, les villes et les pays jusqu'à arriver à destination de votre voyage, pensez que, pour arriver à la terre promise, vous devrez beaucoup voyager, afin qu'au cours du long trajet vous recueilliez expérience, connaissance, développement et évolution de l'esprit. Celui-ci sera le fruit de l'arbre de la vie, que vous dégusterez à la fin du voyage, après avoir beaucoup lutté et versé de larmes pour l'atteindre. (287, 16)

51. Vous êtes les enfants du Père de la Lumière. Mais si, à cause de votre faiblesse, vous avez sombré dans les ténèbres d'une vie pleine d'ennuis, d'erreurs et de chagrins, ces peines disparaîtront parce que vous vous lèverez au son de ma voix, lorsque celle-ci vous appellera et vous dira: "Je suis ici, illuminant votre monde et vous invitant à escalader la montagne au sommet de laquelle vous trouverez toute la paix, la chance et la richesse qu'en vain, vous avez voulu thésauriser sur la Terre". (308, 5)

52. Chaque monde, chaque demeure fut créée pour que l'esprit évolue en elle et fasse un pas vers son Créateur et ainsi, progressant toujours davantage sur le chemin du perfectionnement, puisse avoir la possibilité d'arriver immaculé, propre et modelé à la fin de son séjour, á la cime de la perfection spirituelle, précisément celle qui consiste à habiter le Royaume de Dieu.

53. A qui semble-t-il impossible d'habiter au sein de Dieu? Ah, pauvres esprits qui ne savez réfléchir! Avez-vous déjà oublié que vous avez surgi de mon sein, ou encore que vous Y aviez déjà habité auparavant? Il n'y aura rien d'étrange à ce que tout ce qui jaillît de la source de la vie Lui retourne en temps utile.

54. Tout esprit, lorsqu'il naquit de Moi, fut vierge, mais par la suite beaucoup se tachèrent en chemin; cependant, tout étant prévu de manière sage, aimante et juste par Moi, votre Père, j'ai mis, avant, sur le chemin que les enfants devraient parcourir, tous les moyens nécessaires à leur salut et à leur régénération.

55. Si de nombreux êtres profanèrent cette virginité spirituelle, un jour viendra où en purifiant toutes leurs fautes, ils acquerront leur pureté originelle, et cette purification sera, à Mes yeux, très méritoire parce que l'esprit l'aura obtenue au travers de grandes et incessantes épreuves pour sa foi, son amour, sa fidélité et sa patience.

56. Par le chemin du travail, de la lutte et de la douleur, vous reviendrez tous au Royaume de la Lumière, depuis lequel vous n'aurez déjà plus besoin d'incarner dans un corps humain, ni d'habiter un monde matériel, puisqu'à ce moment-là votre rayonnement spirituel vous autorisera de faire sentir votre influence et d'envoyer votre lumière d'un monde à l'autre. (313, 21-24)

La plus puissante force pour la Rédemption           

57. Voici le chemin! Suivez-le et vous vous sauverez! En vérité Je vous le dis, il n'est pas nécessaire de m'avoir écouté en ce temps-ci pour parvenir au salut; Chacun qui, dans la vie, pratique ma Loi divine d'amour, et cet amour inspiré du Créateur se traduisant en amour à l'égard de son semblable, celui-ci est sauvé et rend témoignage de Moi, dans sa vie et par ses actions. (63, 49)

58. Si le soleil rayonne la lumière de vie dans toute la Nature, toutes les créatures, et si les étoiles rayonnent aussi la lumière sur la Terre, pourquoi l'Esprit Divin ne devait-il pas rayonner au-dessus de l'esprit de l'homme?

59. A présent, Je viens vous dire: Humanité, arrêtez-vous, laissez la lumière de la justice, celle qui provient de l'amour, se diffuser de par le monde, laissez ma vérité vous persuader que, sans amour véritable, vous n'obtiendrez pas le salut. (89, 34-35)

60. Ma lumière est destinée à tous mes enfants. Elle n'est pas seulement réservée à vous autres qui habitez ce monde, mais aussi aux esprits qui vivent dans d'autres demeures. Tous seront libérés et ressuscités à la vie éternelle lorsque, par leurs actes d'amour envers leurs frères, ils accompliront mon précepte divin qui vous demande de vous aimer les uns les autres. (65, 22)

61. Peuple bien aimé, ce jour est le troisième, celui auquel Je viens pour ressusciter ma parole d'entre les morts. Ceci est le Troisième Temps où J'apparais au monde sous forme spirituelle, afin de lui déclarer: Celui-ci est le même Christ que celui que vous vîtes expirer sur la croix, et qui maintenant vient s'adresser à vous parce qu'Il vit, vivra et existera pour toujours.

62. En revanche, Je constate que les hommes, en dépit de dire la vérité dans leurs religions, présentent le cœur mort à la foi, à l'amour et à la lumière. Ils croient qu'en priant dans leurs temples et en assistant à leurs rites, ils ont leur salut assuré, mais Moi je vous dis qu'il est impérieux que le monde sache qu'il n'obtiendra le salut qu'au travers de la réalisation d'actes d'amour et de charité.

63. Les murs ne sont que l'école, les religions ne devront pas seulement se limiter à expliquer la Loi mais à faire comprendre à l'humanité que la vie est le chemin où elle doit mettre en application ce qu'elle a appris dans la Loi divine, en mettant en pratique ma Doctrine d'amour. (152, 50-52)

64. Le Christ se fit homme pour manifester l'amour divin au monde, mais les hommes ont le cœur dur et l'entendement réticent, ils oublient rapidement la leçon reçue et l'interprètent d'une mauvaise manière. Je savais que l'humanité en arriverait à confondre la justice et l'amour avec la vengeance et le châtiment; c'est pour cela que Je vous annonçai un temps où Je reviendrais spirituellement dans ce monde afin d'expliquer à l'humanité les leçons qu'elle n'avait pas comprises.

65. Ce temps annoncé est celui dans lequel vous vivez, et Je vous ai prodigué mon enseignement afin que ma justice et ma sagesse divine se manifestent comme une parfaite leçon du sublime amour de votre Dieu. Croyez-vous que Je sois venu par crainte de voir les hommes parvenir à détruire les œuvres de leur Seigneur ou même encore la vie même? Non! Je viens seulement par amour à mes enfants, à ceux que je désire voir rassasiés de lumière et de paix.

66. Est-il vrai qu'il est juste que vous aussi veniez à Moi seulement par amour? Mais non par amour pour vous-mêmes, mais par amour pour le Père et vos frères. Croyez-vous que s'inspire de l'amour divin celui qui fuit le péché uniquement par crainte du tourment, ou celui qui accomplit de bonnes actions en pensant juste à la récompense grâce à laquelle il pourra conquérir un lieu dans l'éternité? Celui qui pense de la sorte ne Me connaît pas ni ne vient par amour pour Moi; celui-là agit uniquement par amour pour lui-même. (164, 35-37)

67. Toute ma Loi se résume en deux préceptes: l'amour à Dieu et l'amour au prochain. Ceci est le chemin à suivre. (234, 4)

Salut et Rédemption pour chaque esprit           

68. Je ne viens pas, maintenant, ressusciter des morts pour rendre vie à leur corps, comme je le fis avec Lazare au Second Temps. Aujourd'hui, ma lumière vient élever les esprits, lesquels m'appartiennent. Et ceux-ci se lèveront à la vie éternelle grâce à la vérité de ma parole, parce que votre esprit est le Lazare qui est présent en vous et que Moi je ressusciterai et que je guérirai. (17, 52)

69. La vie spirituelle, elle aussi, est régie par des lois et, lorsque vous vous éloignez d'elles, très rapidement vous ressentez le résultat douloureux de pareille désobéissance.

70. Voyez combien mon désir de vous sauver est grand; aujourd'hui comme en son temps, Je porterai la croix pour vous élever à la vraie vie.

71. Si mon sang versé au Calvaire émut le cœur de l'humanité et la convertit à ma Doctrine, en ce temps-ci, ce sera ma lumière divine qui ébranlera l'esprit et la matière pour vous faire reprendre le vrai chemin.

72. Je souhaite que vivent éternellement ceux qui sont morts à la vie de la grâce; je ne veux pas que votre esprit habite les ténèbres. (69, 9-10)

73. Voyez comme bon nombre de vos frères attendent la venue du Messie au milieu de leur idolâtrie. Regardez comme beaucoup, dans leur ignorance, croient que Je viendrai seulement pour décharger ma justice sur les méchants, sauver les bons et détruire le monde, sans savoir que Je suis parmi les hommes comme un Père, un Maître, un Frère ou un Ami, débordant d'amour et d'humilité, en répandant ma charité pour sauver, bénir et pardonner à tous. (170, 23)

74. Personne n'est né par hasard et, aussi humble, maladroit ou petit qu'il se croie, il a été fait par la grâce de l'Etre Suprême qui l'aime autant que les êtres que lui considère supérieurs, et il a un destin qui le mènera, comme tous, dans le sein de Dieu.

75. Voyez-vous ces hommes qui, tels des parias, errent dans les rues en traînant le vice et la misère sans savoir qui ils sont ni où ils vont? Connaissez-vous les hommes qui habitent encore des jungles entourés de bêtes? Aucun n'est oublié par ma charité, tous ont une mission à accomplir, tous possèdent le germe de l'évolution et se trouvent sur le chemin où les mérites, l'effort et la lutte emmèneront l'esprit, d'échelon en échelon, jusqu'à Moi.

76. Quel est celui qui n'a souhaité ma paix, ne fut-ce que l'espace d'un seul instant, en désirant ardemment se libérer de la vie terrestre? Tout esprit éprouve la nostalgie du monde qu'il habita auparavant, du foyer dans lequel il naquit. Ce monde attend tous mes enfants, les invitant à jouir de la vie éternelle que les uns souhaitent, tandis que d'autres attendent simplement la mort pour cesser d'exister, parce qu'ils ont l'esprit troublé et qu'ils vivent sans espérance et sans foi. Que peut bien encourager ces êtres à lutter pour leur régénération? Comment l'ardent désir de l'éternité peut-il se réveiller en eux? Ils attendent seulement le non-être, le silence et la fin.

77. Mais la lumière du monde, le chemin et la vie sont revenus pour vous ressusciter par la grâce de mon pardon, pour caresser votre front fatigué, pour consoler votre cœur et faire en sorte que celui qui se sentait indigne d'exister écoute ma voix qui lui dit: Je vous aime! Venez à Moi! (80, 54-57)

78. L'homme pourra tomber et sombrer dans les ténèbres et, pour cela, se sentir éloigné de Moi, il pourra croire qu'au moment de sa mort tout sera terminé pour lui; en revanche, pour Moi, personne ne meurt, personne ne se perd!

79. Combien sont-ils qui, en ce monde, passèrent pour des êtres pervers et qui, aujourd'hui, sont pleins de lumière! Combien de ceux qui laissèrent pour toute empreinte la tache de leurs péchés, de leurs vices et de leurs crimes, sont déjà parvenus à la purification! (287, 9-10)

80. Il est certain que beaucoup tachent l'esprit, mais ne les jugez pas parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils font. Eux aussi, Je les sauverai, peu importe qu'ils M'aient oublié à présent, ou qu'ils M'aient troqué pour les faux dieux qu'ils ont créé en ce monde. Je les emmènerai également jusqu'à mon Royaume, même si, pour suivre à présent de faux prophètes, ils ont oublié le doux Christ qui leur dédia sa vie pour leur enseigner sa doctrine d'amour.

81. Personne n'est mauvais pour le Père, personne ne peut l'être puisque son principe est en Moi! Erronés, aveugles, violents, rebelles, tels ont été bon nombre de mes enfants, en vertu du libre arbitre dont ils furent dotés, mais la lumière se fera en tous et ma charité les guidera par le chemin de leur rédemption. (54, 45-46)

82. Vous êtes, tous, ma semence, et le Maître la récolte. Si la semence de l'ivraie apparaît au milieu de la bonne semence, je la garde aussi avec amour pour la transformer en blé doré.

83. Je vois, dans les cœurs, semences d'ivraie, de boue, de crime, de haines et, néanmoins, Je vous recueille et vous aime. Je caresse et purifie cette graine jusqu'à ce qu'elle brille comme le blé au soleil.

84. Croyez-vous que la puissance de mon amour ne soit pas capable de vous racheter? Après vous laver, Je vous sèmerai dans Mon jardin, où vous livrerez de nouvelles fleurs et de nouveaux fruits. La mission de vous rendre dignes fait partie de ma Divine tâche. (256, 19-21)

85. Comment un esprit pourra-t-il se perdre irrémissiblement pour Moi, s'il porte en lui un scintillement de ma lumière qui jamais ne s'éteint et qui le précède partout où il ira? Aussi grande que soit sa réticence ou aussi durable que soit son trouble, ces ténèbres ne seront jamais aussi longues que mon éternité. (255, 60)

86. A Mes yeux, un être taché de l'empreinte des plus lourdes fautes et qui se purifie inspiré en un idéal élevé est aussi méritoire qu'un être qui a persévéré dans la pureté et qui lutte pour ne pas se tacher, parce que lui, depuis le commencement, aima la lumière.

87. Que ceux qui pensent que les esprits troublés ont une nature distincte à celle des esprits de lumière sont bien éloignés de la vérité!

88. Le Père serait injuste s'il s'en avérait ainsi. Tout comme il cesserait d'être Tout-Puissant s'il manquait de sagesse ou d'amour pour sauver les souillés, les impurs, les imparfaits et ne pouvait vous réunir avec tous les justes dans une même demeure. (295, 15-17)

89. Ou même encore ces êtres que vous qualifiez de tentation ou démons, certes Je vous le dis, ils ne sont pas plus que des êtres perturbés ou imparfaits que le Père utilise sagement pour mener à bien ses desseins et plans élevés.

90. Mais ces êtres, dont les esprits aujourd'hui sont enveloppés dans les ténèbres et qui, pour un grand nombre d'entre eux, font mauvais usage des dons que Je leur ai concédés, Je les sauverai en temps opportun.

91. Parce que le moment viendra, Ô Israël, où toutes les créatures du Seigneur me glorifieront éternellement; Je cesserais d'être Dieu si, avec mon pouvoir, ma sagesse et mon amour, Je ne parvenais pas à sauver un esprit. (302, 31)

92. Quand les pères sur la Terre ont-ils seulement aimé les enfants bons et détesté les mauvais? Combien les ai-Je vus être plus affectueux et attentionnés à l'égard précisément de ceux qui les offensent et les font souffrir le plus! Comment est-ce possible que vous puissiez accomplir des actes d'amour et de pardon plus grands que les Miens? Depuis quand a-t-on vu que le Maître doive apprendre de ses disciples?

93. Sachez, par conséquent, que Je ne juge personne indigne de Moi et que c'est pour cela que Je vous invite à parcourir le Chemin du Salut, ainsi les portes de mon Royaume, que sont la lumière, la paix et le bien, sont perpétuellement ouvertes en attente de l'arrivée de ceux qui étaient éloignés de la Loi et de la vérité. (356, 18-19)

Glorieux avenir des enfants de Dieu           

94. Je ne permettrai pas que se confonde ni que se perde un seul de mes enfants. Je convertis les plantes parasitaires en fructifères, parce que toutes les créatures ont été formées pour parvenir à atteindre une fin parfaite.

95. Je veux que vous vous réjouissiez avec Moi en mon Œuvre; auparavant déjà Je vous ai fait part de mes attributs parce que vous faites partie de Moi. Si tout m'appartient, alors Je vous fais aussi les propriétaires de mon Œuvre. (9, 17-18)

96. Ne doutez pas de ma parole! Au Premier Temps, J'accomplis, pour vous, ma promesse de libérer Israël de l'esclavagisme d'Egypte, qui signifiait idolâtrie et ténèbres, afin de vous emmener à Canaan, terre de liberté et de culte au Dieu vivant. C'est là que vous fut annoncé mon avènement en tant qu'homme, et la prophétie fut accomplie, mot pour mot, en le Christ.

97. Moi, ce Maître qui habita et vous aima au travers de Jésus, Je promis au monde de m'adresser à lui en un autre temps, de me manifester sous forme d'Esprit; et ici vous avez l'accomplissement de ma promesse.

98. Aujourd'hui Je vous annonce que Je tiens en réserve pour votre esprit de merveilleuses régions, demeures et mansions spirituelles où vous pourrez trouver la véritable liberté d'aimer, de faire le bien et de diffuser ma lumière. Pourrez-vous en douter, après que Je vous ai accompli mes promesses précédentes? (138, 10-11)

99. Mon souhait divin est celui de vous sauver et de vous emmener vers un monde de lumière, de beautés et d'amour, dans lequel vous vibrerez par l'élévation de l'esprit, la noblesse des sentiments et idéal de perfection mais, ne découvrez-vous pas mon amour de Père dans ce divin désir? Certainement, celui qui ne le comprend pas de cette manière doit être aveugle. (181, 13)

100. Regardez! Tous les galas de ce monde sont destinés à disparaître afin que d'autres viennent en temps opportun; mais votre esprit continuera de vivre éternellement et contemplera le Père dans toute sa splendeur, le Père du sein duquel il naquit. Tout ce qui a été créé doit retourner à l'endroit d'où il provint. (147, 9)

101. Je suis la lumière, la paix et le bonheur éternels et, comme vous êtes mes enfants, Je souhaite et dois vous faire les bénéficiaires de ma gloire. C'est pour cela que Je vous enseigne la Loi comme le chemin qui mène l'esprit vers les hauteurs de ce Royaume. (263, 36)

102. N'oubliez jamais que l'esprit qui atteint les hauts niveaux de la bonté, de la sagesse, de la pureté et de l'amour, est au-delà du temps, de la douleur et des distances. Il n'est pas limité à habiter un endroit déterminé, mais peut être partout et trouver, en tout, un délice suprême d'exister, de sentir, de savoir, d'aimer et de se savoir aimé. C'est le ciel de l'esprit. (146, 70-71)